La santé
par la nutrition

Categories Menu

Manquez-vous de vitamine B12 ?

Manquez-vous de vitamine B12 ?

Le besoin quotidien en vitamine B12 est quantitativement le plus faible de toutes les vitamines (2,5 μg en moyenne). Son rôle est pourtant essentiel. Elle est notamment indispensable à la synthèse de l’ADN et à la bonne expression des gènes, au transport de l’oxygène vers vos usines respiratoires cellulaires (les mitochondries), à la constitution de la gaine de myéline protégeant vos nerfs ou encore à la fabrication de vos neuromédiateurs. Une des spécificités de la vitamine B12 est de n’être présente sous une forme bien absorbable par l’homme que dans les produits d’origine animale, en faisant une vitamine à haut risque de déficit chez les personnes végétariennes, voire systématique chez les personnes végétaliennes ou vegans en cas d’absence de supplémentation. Les sources alimentaires de vitamine B12 La vitamine B12 est donc présente dans le règne bactérien et animal, en particulier : Toutes les viandes, notamment les abats (boeuf, veau, agneau) et le lapin Les crustacés et mollusques, surtout les huîtres et les moules Les poissons, en particulier les maquereaux, les sardines, la truite, le thon Les fromages (emmental, camembert). Les oeufs, mais en moindre quantité. Ainsi, si votre alimentation est suffisamment riche en protéines, les risques de déficit en vitamine B12sont mineurs, hormis dans quelques situations spécifiques que nous allons développer. Il ne s’agit donc pas de s’obliger à devenir un gros mangeur de viande, loin de là. Consommer une portion (120 à 150g selon...

Lire la suite

Posté le 3 Juil, 2017 dans Articles Santé | 25 commentaires

Souffrez-vous de déficit ou de carence en Zinc ?

Souffrez-vous de déficit ou de carence en Zinc ?

Le Zinc est un minéral souvent peu évoqué dans les priorités nutritionnelles, bien qu’il soit essentiel à votre santé. Il permet en effet à l’ensemble des protéines de l’organisme d’assurer efficacement leurs fonctions, de même qu’il est précieux pour le fonctionnement de vos cellules immunitaires et de vos hormones. Il contribue également à la bonne expression de vos gènes grâce à un mécanisme appelé méthylation, en synergie avec les vitamines B6, B9 (ou folates) et B12. Quels sont les principaux signes d’un déficit en Zinc ? Un déficit important en Zinc peut se traduire par une altération de toutes les situations nécessitant une synthèse protéique accrue, notamment : Une altération de la qualité de la peau (sécheresse, peau rugueuse, etc.), des cheveux (secs, cassants, perte de cheveux) et/ou des ongles (striés, cassants, tâchés), Une susceptibilité aux infections, Une difficulté à cicatriser, Une perte de goût ou de l’odorat, Une perturbation du métabolisme de l’insuline : prise de poids, insulino-résistance, etc. Des troubles de la fertilité. De nombreuses situations peuvent par ailleurs fortement augmenter les besoins en Zinc : la pratique sportive régulière, la grossesse ou toute situation à l’origine d’une synthèse protéique accrue (cicatrisation, brûlure, convalescence) ou d’une stimulation du système immunitaire. Optimisez vos apports alimentaires en Zinc Les huîtres sont particulièrement riches en Zinc (21 mg/100 g), soit environ deux fois plus que les autres aliments riches. Si...

Lire la suite

Posté le 20 Juin, 2017 dans Articles Santé | 2 commentaires

Nouveau : réalisez gratuitement votre bilan nutritionnel

Nouveau : réalisez gratuitement votre bilan nutritionnel

J’ai le grand plaisir de vous annoncer le lancement de mon bilan nutritionnel. En quelques minutes, vous pourrez  répondre à ces trois questions : Est-ce que je mange de manière équilibrée ? Mon mode de vie me protège-t-il des agressions extérieures ? Mon métabolisme est-il efficace ? Vous recevrez directement vos résultats par mail, de manière précise sous la forme de scores vous permettant ainsi de mesurer l’efficacité de vos évolutions alimentaires au cours du temps. Bien entendu, au-delà de ces résultats, vous bénéficierez surtout de conseils nutritionnels adaptés pour optimiser votre santé.  Ce bilan nutritionnel est totalement gratuit et librement accessible. Il précède un autre bilan, beaucoup plus complet et personnalisé, et que j’ai hâte de pouvoir vous dévoiler très prochainement… Alors, vous êtes prêt(e) à découvrir où vous en êtes avec votre alimentation ? C’est par ici 🙂 Réaliser mon bilan nutritionnel   Bonne découverte ! Anthony Berthou...

Lire la suite

Posté le 12 Mai, 2017 dans Articles Santé | 14 commentaires

La nutrition influence votre métabolisme

La nutrition influence votre métabolisme

Votre métabolisme est au coeur de votre santé. S’il fonctionne de manière optimale, dynamisme et longévité sont au rdv. A l’inverse, c’est lorsqu’il est affaibli qu’apparaissent les voyants rouges de votre santé, les altérations de votre qualité de vie : prise ou perte de poids, fatigue, stress, troubles du sommeil, troubles de l’humeur, troubles, digestifs, infections à répétition, etc. Si ces troubles fonctionnels ne sont pas considérés comme justement des signaux d’alerte pour prendre soin de votre métabolisme, c’est alors que peuvent apparaitre ces fameuses maladies dites de civilisation, dont la prévalence ne cesse d’augmenter depuis ces dernières décennies : obésité, diabète, cancer, stress, burn-out, troubles digestifs, maladies dégénératives, maladies auto-immunes, maladies dégénératives (Parkinson, Alzheimer, etc.), dépression, maladies inflammatoires chroniques, etc. Elles ont toutes un point commun : leurs risques d’apparition sont directement liés aux effets de l’environnement sur votre métabolisme. Il existe à ce titre une nouvelle science, l’épigénétique (littéralement ce qui est en dehors de la génétique), caractérisant ce mécanisme. Les scientifiques ont en effet considéré jusqu’à peu que l’information génétique était figée, à l’instar de l’image d’un livre. Or pas du tout. Bien au contraire, en fonction de notre comportement, nous modulons à chaque instant l’expression des dizaines de milliers de gènes que nous possédons. En clair, nous écrivons l’histoire de notre propre livre à partir d’un plan détaillé qui nous a été fourni par nos parents. C’est un peu...

Lire la suite

Posté le 11 Mai, 2017 dans Articles Santé | 7 commentaires

Protégez vos cellules

Protégez vos cellules

La cellule est l’unité de base de votre corps (composé de plus de 10 000 milliards de cellules), la clé de voûte de votre santé. Si vous en prenez soin, elle est alors mesure de s’adapter en permanence à votre environnement pour exprimer son plein potentiel, bien mieux que n’importe quel ordinateur ou machine. A condition toutefois de ne pas dépasser ses capacités d’adaptation, au risque d’être exposé(e) à la survenue d’altérations de la qualité de vie et donc d’une moindre efficacité de votre métabolisme. Ces capacités d’adaptations peuvent être dépassées autant par un niveau d’agression trop important que par une nutrition inadaptée. La capacité de protection cellulaire dépend de nombreux facteurs permettant de respecter cet équilibre, ce que l’on nomme l’homéostasie : La qualité de votre alimentation et l’impact des modes de cuisson sur le maintien de l’équilibre cellulaire, Le niveau d’agression par les molécules toxiques auxquelles vous pouvez être exposé(e) dans votre environnement (polluants, pesticides, etc.) Votre niveau d’activité physique, indispensable au maintien d’un équilibre cellulaire optimal. En pratique Opter pour les grands principes de l’équilibre alimentaire Nous avons eu l’occasion de les aborder dans l’article dédié. Je vous invite donc à les découvrir par ici. Optimiser vos fonctions hépato-biliaires Le foie est un organe au coeur de la santé. Il filtre en effet plus d’1,5 litres de sang par minute, pour débarrasser celui-ci de ses déchets et...

Lire la suite

Posté le 10 Mai, 2017 dans Articles Santé | 6 commentaires

Les clés nutritionnelles de l’équilibre alimentaire

Les clés nutritionnelles de l’équilibre alimentaire

Voici les principales clés nutritionnelles et pratiques pour équilibrer votre alimentation au quotidien. Prenez le temps de bien mastiquer, de mâcher et de manger dans le calme  Au minimum 20 min par repas, en conscience (loin de tout ordinateur, smartphone ou TV). En dessous de ce délai, votre cerveau et votre système digestif n’ont pas le temps d’intégrer les messages liés à ce que vous venez de manger. Faites le test de mastiquer 20 fois une bouchée avant de l’avaler ou de poser votre fourchette entre chaque bouchée… Vous vous rendrez compte à quel point nous pouvons être à table sans réellement prêter attention à l’acte même de manger. Portez votre attention sur la sensation de faim et de satiété Arrêter de manger quand la satiété arrive, même si l’assiette n’est pas terminée. Si besoin, l’utilisation d’assiettes plus petites est d’ailleurs très efficace. Cuisinez, le plus souvent possible Limiter votre consommation de plats industriels, en particulier quand la liste d’ingrédients est longue. Avoir de la vaisselle à la fin du repas est bon signe ! Faites la part-belle aux produits bruts, de saison et locaux  Privilégier en particulier les végétaux de saison, bio et/ou d’origine locale si l’agriculteur n’utilise pas de pesticides. Il en est de même pour les produits céréaliers complets (pain complet par exemple) et pour les produits torréfiés (café, chocolat), le thé et les infusions. Consommer...

Lire la suite

Posté le 10 Mai, 2017 dans Articles Santé | 43 commentaires

Recevez toute l'actualité de

 

La Santé par la Nutrition

 

en vous inscrivant à la Newsletter

Prénom :

Nom :

Email :