La santé
par la nutrition

Categories Menu

Manquez-vous de Magnésium ? Comparatif de produits : comment lire l’étiquette d’un complément alimentaire ?

Manquez-vous de Magnésium ? Comparatif de produits : comment lire l’étiquette d’un complément alimentaire ?

L’intérêt porté aux compléments alimentaires et aux médecines naturelles est croissant, il suffit de se rendre devant un linéaire de pharmacie ou sur internet pour s’en rendre compte. Mais quand il s’agit de choisir le bon complément alimentaire, c’est là que les choses se compliquent … En particulier quand on doit choisir du Magnésium : Magnésium marin ? Chlorure de Magnésium ? MagnéB6 ? Mégamag ? Etc. Comment se repérer parmi le florilège de marques ? Après cet article, vous serez incollable sur le Magnésium et vous saurez surtout vous orienter dans le linéaire de votre pharmacie pour identifier le complément alimentaire dont vous avez besoin, VOUS. Une telle question peut également se poser pour les compléments alimentaires à base d’autres minéraux tel que le Fer : dans ce dernier cas, de nouvelles formes de Fer mieux assimilées par l’organisme, à base des sels évoqués dans l’exemple du Magnésium, sont plus adaptées que les produits de première génération à base de sulfate de Fer (Férograd, Tardyferon, Timoferol, etc.) dont une des principales spécificités est d’irriter la muqueuse intestinale et de favoriser la constipation.   Pour ceux qui veulent aller à l’essentiel Êtes-vous en manque de Magnésium, « le minéral de l’énergie » ? Fatigue, irritabilité, troubles du sommeil, crampes, nervosité, oppression, perte de mémoire : autant de signes d’un déficit en Magnésium. Car en effet, le Magnésium est un minéral essentiel à notre forme quotidienne : Il intervient dans plus de 300 réactions...

Lire la suite

Posté le 21 Mai, 2014 dans Articles Santé, Au quotidien, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 52 commentaires

Qu’est ce que la micronutrition ?

Qu’est ce que la micronutrition ?

« Manger 5 fruits et légumes par jour », « ne pas manger trop gras, trop sucré », « manger varié et équilibré pour être en bonne santé ? ». Suffit-il d’appliquer ces principes désormais bien connus pour garantir un équilibre nutritionnel à chacun d’entre nous, considérant nos besoins individuels ? En théorie, peut-être. L’alimentation moderne se caractérise par des modes de production, de conservation, de préparation et de cuisson appauvrissant la valeur nutritionnelle des aliments. Par ailleurs les besoins nutritionnels sont définis de manière statistique et à partir de référentiels : aussi pertinentes soient-elles, ces valeurs de référence ne demeurent que des moyennes méritant d’être nuancées selon les individus, les situations physiologiques (stress, activité physique accrue, grossesse, âge, maladies…). Il est donc aujourd’hui difficile – pour ne pas dire impossible – de définir à partir du contenu de notre assiette quel est l’état nutritionnel de nos cellules. A l’inverse, les liens étroits existant entre les déficits en micronutriments et les troubles fonctionnels, synonymes d’une altération de la qualité de vie, ne cessent d’être mis en évidence : perte de vitalité, troubles du sommeil, stress, blessures ou infections à répétition, inconfort digestif, prise de poids… Et c’est là où intervient la Micronutrition. Elle permet d’identifier et d’analyser l’ensemble des troubles fonctionnels en rapport avec ces déficits afin de proposer, grâce à l’alimentation, une solution globale à des problèmes de santé...

Lire la suite

Posté le 10 Avr, 2014 dans Articles Santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 1 commentaire

Vous êtes irritable, déprimé(e), vous avez des envies de chocolat incontrôlables ? Retrouver la bonne humeur dans votre assiette !

Vous êtes irritable, déprimé(e), vous avez des envies de chocolat incontrôlables ? Retrouver la bonne humeur dans votre assiette !

L’essentiel à retenir : La sérotonine est le neuromédiateur de l’apaisement, du bien-être et de la préparation au sommeil : en clair grâce à elle, c’est la Zenitude. Elle est fabriquée à partir d’un acide aminé, le Tryptophane. Ce Tryptophane est abondant dans le soja, les légumineuses et les œufs. Or de nombreux facteurs peuvent réduire la capacité de l’organisme à fabriquer de la sérotonine à partir de ce tryptophane, notamment : Le stress, L’inflammation chronique, la constipation chronique et plus généralement la perturbation de l’écosystème intestinal, Une surcharge de toxiques que le foie doit éliminer, Les déficits nutritionnels (Fer, Magnésium, Cuivre, Vitamines C, B3, B6, B9 et B12, oméga 3), L’âge La compétition d’assimilation de ce tryptophane avec les autres acides aminés abondants dans les protéines animales (viande, poisson) Accordez-vous un goûter ! Consommez des aliments sucrés en soirée vers 16/17h pour optimiser la fabrication de la sérotonine et vous préparer au sommeil : 30g de noix, noisettes ou amandes et 1 à 2 carrés de chocolat noir bio min. 70% cacao ou 1 fruit. C’est bon pour le moral et pour le corps ! Offrez une place de choix à votre petit déjeuner  Soyez attentifs à la qualité de votre déjeuner, prenez le temps de mastiquer et bannissez les sandwichs industriels : des protéines en quantité suffisante (120 à 150g de viande, volaille, poisson ou œufs), des légumes frais locaux et de saison, une huile...

Lire la suite

Posté le 20 Fév, 2014 dans Articles Santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 9 commentaires

Faut-il éviter le gluten ? Les protéines de lait ? Quels sont les rôles de l’écosystème intestinal sur la santé ?

Faut-il éviter le gluten ? Les protéines de lait ? Quels sont les rôles de l’écosystème intestinal sur la santé ?

Le trépied intestinal est LA clé de voûte de la santé, le point de départ de toute démarche nutritionnelle. Mais avant d’en comprendre les raisons, répondez-vous par l’affirmative à plusieurs de ces questions ?   Vous souffrez de troubles fonctionnels intestinaux : inconfort digestif, ballonnements, troubles réguliers du transit (diarrhées, constipation chronique, alternance diarrhées/constipations), colites, inflammations intestinales ? Vous souffrez de troubles inflammatoires chroniques extra-digestifs : tendinites, troubles ostéo-articulaires, douleurs musculaires chroniques ? Vous avez une pathologie inflammatoire ou des troubles de l’immunité : bronchites, asthme, otites, angines, sinusites ou rhinites à répétition, rhume des foins, maladies coeliaque, intolérances alimentaires, allergies, polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque, lupus, sclérodermie, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique ? Vous êtes sportif et vous souffrez de troubles digestifs à l’effort et/ou au repos ? Vous souffrez de migraines, d’un syndrome de Ménière, d’acné, d’eczéma, d’urticaire, de schizophrénie, d’autisme ?     Alors la suite vous concerne ! Pour les non-adeptes des explications scientifiques, armez-vous (d’un peu) de courage et d’obstination, elles méritent vraiment d’être lues jusqu’au bout. Nous sommes tous concernés par l’équilibre intestinal mais malheureusement bien trop peu à avoir conscience des effets directs de celui-ci sur notre santé. Les articles dithyrambiques  sur l’intérêt des probiotiques ou sur l’arrêt parfois dogmatique de certaines protéines alimentaires (lait de vache, gluten) sont légion. Toutefois peu d’entre eux apportent une pédagogie scientifique pour en expliquer les mécanismes. Ce que je vais tenter de faire, sans...

Lire la suite

Posté le 13 Fév, 2014 dans Articles Santé, Au quotidien, Conseils en santé et nutrition au quotidien, Les conseils sur la nutrition, la micronutrition et le sport | 14 commentaires

Sucre, stress et comportement alimentaire

Sucre, stress et comportement alimentaire

La nature prend son temps : les glucides, couramment mais improprement appelés les sucres, y sont lentement confectionnés lors des phases de maturation des végétaux, sous forme de fructose, amidon, cellulose …, ou des processus de stockage dans les muscles, le foie et la graisse des animaux, sous forme de glycogène et triglycérides. Ils sont ensuite mis à disposition des espèces qui les consomment sous une forme généralement complexe, qui nécessitera un temps de mastication, de digestion, d’assimilation, de transport sanguin, d’utilisation ou de stockage à des fins énergétiques. Les glucides sont indispensables au fonctionnement de notre organisme. La nature nous les livre sous une forme complexe et riche qui confère aux aliments concernés, outre leur valeur énergétique, des qualités nutritionnelles variées grâce aux micronutriments qui leurs sont associés (minéraux, vitamines …). Cette complexité requière de multiples étapes de transformation pour que les glucides et les micronutriments qui leurs sont associés puissent fournir des apports énergétiques, structurels et fonctionnels chronologiquement adaptés aux besoins de nos cellules.   La nature prend son temps, mais pas l’Homme moderne … A l’époque où tout s’accélère, où la notion de temps disparaît dans l’immédiateté, où la mondialisation des échanges réduit le temps et l’espace, tout devient accessible, disponible, fugace … Ainsi en va-t-il des glucides. Depuis la nuit des temps le métabolisme cellulaire répond à une programmation génétique qui lui permet d’adapter les besoins...

Lire la suite

Posté le 24 Jan, 2014 dans Articles Santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 3 commentaires

Recevez toute l'actualité de

 

La Santé par la Nutrition

 

en vous inscrivant à la Newsletter

Prénom :

Nom :

Email :