La santé
par la nutrition

Categories Menu

Quels sont les rôles de l’équilibre acido-basique sur la santé ?

Quels sont les rôles de l’équilibre acido-basique sur la santé ?

Peut-être avez-vous déjà entendu parler d’équilibre acido-basique ? C’est une notion essentielle au maintien d’un état de santé optimale et en grande partie liée à la qualité de votre alimentation, en particulier pour prévenir l’ostéoporose, les troubles ostéo-tendineux, les inflammations et la fatigue chronique. Un excès d’acidité tissulaire durable oblige en effet l’organisme à puiser dans ses réserves alcalines, notamment osseuses. Lorsqu’il perdure, un tel mécanisme favorise donc la déminéralisation, voire l’ostéoporose et la perte de minéraux essentiels (Calcium, Magnésium, Potassium). Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’un excès d’acidité tissulaire, à commencer par vos choix alimentaires. Une alimentation riche en sel de table, aliments salés (pains, fromages, charcuterie et surtout plats industriels), sodas, protéines animales et à l’inverse pauvre en fruits et légumes contenant naturellement des sels alcalinisants pour l’organisme, est synonyme de déséquilbre de la balance acido-basique. Une telle alimentations’éloigne fortement de celle de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs il y a plus de 10 000 ans alors que notre capital génétique a lui, très peu évolué (moins de 0,01%). Dans l’optique de retrouver une alimentation respectueuse de notre organisme, il est donc urgent, non pas de redevenir chasseur-cueilleur bien entendu, mais simplement de redonner une place de choix aux aliments, brut et non transformés dans vos assiettes. Si vous souhaitez aller à l’essentiel, voici les 10 points à retenir pour retrouver votre vitalité grâce à un équilibre acido-basique...

Lire la suite

Posté le 1 Déc, 2013 dans Articles Santé, Au quotidien, Conseils en santé et nutrition au quotidien, Les conseils sur la nutrition, la micronutrition et le sport | 44 commentaires

Enfin des glaces au lait de soja

Enfin des glaces au lait de soja

Sojabio, de la société Sojami, lance une nouvelle gamme de pâtes à tartiner salées et de glaces à base de lait de soja bio, sans OGM, à découvrir dans certains hypermarchés (Système U, Auchan). Peu d’informations sur la qualité nutritionnelle disponible à ce jour, mais la démarche mérite d’être soulignée ! Plus d’infos...

Lire la suite

Posté le 26 Juin, 2013 dans Actualités | 0 commentaires

Messieurs, mangez des épinards et des tomates pour être fertiles !

Messieurs, mangez des épinards et des tomates pour être fertiles !

Nous connaissions l’intérêt des caroténoïdes dans la prévention cardio-vasculaire, du lycopène en tant que protecteur du cancer de la prostate et de la lutéine pour  retarder l’apparition de la cataracte ou la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Et bien, les chercheurs de Harvard ont démontré à travers une étude publiée dans Fertility and Stérility que ces antioxydants possédaient également des vertus bénéfiques sur la motilité et le nombre de spermatozoïdes (l’étude ne met toutefois pas en évidence de relation directe de cause à effet). En effet, dans cette étude : – Les personnes présentant l’apport alimentaire le plus élevé en lycopène possèdaient 1,7% fois plus de spermatozoïdes de forme normale que ceux dont l’apport était le plus faible. – Les personnes présentant l’apport le plus élevé en lutéine et bêta-carotène possédaient des spermatozoïdes d’une motilité en moyenne 6,5% plus rapide que ceux dont l’apport était le plus faible. Pour rappel, les aliments les plus riches en lycopène sont les tomates et surtout les produits cuits dérivés (sauce, soupe ou coulis, notamment en présence de matière grasse). Ceux qui sont riches en bêta-carotène et lutéine sont les épinards, la laitue et les choux.   En conclusion Messieurs, tous à vos assiettes : pour une bonne vue, un coeur et des spermatozoïdes vaillants, rien de tel que des légumes !   Anthony Berthou Source...

Lire la suite

Posté le 26 Juin, 2013 dans Conseils en santé et nutrition au quotidien | 0 commentaires

Cellulite et nutrition

Cellulite et nutrition

Qu’est-ce que la cellulite ? La cellulite est une perturbation du tissu graisseux sous-cutané qui crée l’aspect inesthétique bien connu de « peau d’orange », véritable capiton dur qui se révèle lorsque l’on plisse la peau. Cet aspect traduit les phénomènes inflammatoires et circulatoires qui accompagnent la congestion des cellules graisseuses, appelées adipocytes, saturées de triglycérides, corps gras issus de la transformation des sucres sous l’action de l’insuline. La cellulite se localise dans des zones bien précises, souvent les fesses, les hanches et les cuisses, et affecte les femmes de façon très majoritaire, bien que les hommes puissent également en être victime. De façon moins fréquente la cellulite peut s’observer sur le ventre ou les bras. Même les personnes minces peuvent en souffrir car ce trouble sous-cutané n’est pas systématiquement lié aux problèmes de surpoids.   Quelles sont les origines de la cellulite ? Les causes de la cellulite sont complexes : perturbation de la circulation sanguine et lymphatique, majorée par la sédentarité et responsable de phénomènes de rétention d’eau, erreurs diététiques portant surtout sur la consommation de glucides (« sucres ») car la sécrétion d’insuline qu’elles provoquent est responsable de la pénétration des triglycérides dans les adipocytes, stress, par accroissement des sécrétions d’adrénaline et de cortisol par les glandes surrénales, mais aussi prédisposition génétique et troubles hormonaux. Les œstrogènes favorisent le stockage des graisses, mais aussi la rétention de sel et d’eau....

Lire la suite

Posté le 7 Mai, 2013 dans Articles Santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 0 commentaires

Pourquoi manger (bien) gras ?

Pourquoi manger (bien) gras ?

Lorsque qu’un nutritionniste se retrouve autour d’une table, la première (et bien intentionnée) réflexion est bien souvent : « ne t’inquiètes pas, nous mangeons light ce soir. Comme nous savions que tu te joignais à nous, nous avons évité les aliments gras ». Une fois le temps de la frustration révolu, vient pour tout nutritionniste passionné celui de reprendre sa plaidoirie en faveur de ces chères graisses. Car la confusion entre graisses alimentaires et graisses corporelles est encore malheureusement bien trop fréquente. Rien de plus normal quand, depuis des années, nous entendons ou lisons que les graisses présentes dans nos assiettes viennent se loger dans nos cellules graisseuses (les adipocytes), s’avérant de ce fait à l’origine d’un surpoids grandissant. C’est ainsi que, naturellement, les conseils visant à favoriser la perte de poids se sont focalisés sur la famille de nutriments la plus riche en calorie et la plus similaire aux graisses corporelles : les lipides. Bien entendu et en préambule, acceptons que toute consommation excessive de nutriments puisse être stockée sous forme de graisses. Mais ce quelle qu’en soit l’origine : à diaboliser de manière aussi caricaturale l’implication des graisses dans le surpoids et l’augmentation des risques cardio-vasculaires, ont omet non seulement les propriétés de certains acides gras constituant les graisses – les acides gras essentiels – mais également la notion de régulation des métabolismes énergétiques à travers une...

Lire la suite

Posté le 30 Avr, 2013 dans Articles Santé, Au quotidien, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 4 commentaires

Recevez toute l'actualité de

 

La Santé par la Nutrition

 

en vous inscrivant à la Newsletter

Prénom :

Nom :

Email :