La santé
par la nutrition

Categories Menu

Les fruits et légumes du mois de Février

Les fruits et légumes du mois de Février

Voici les conseils du mois pour bien choisir vos fruits et légumes en fonction de la saison et profiter ainsi pleinement de leurs qualités nutritionnelles. Légumes locaux : Carotte, chou, chou-fleur, endive, mâche, oignon, poireau, cresson, betterave, brocoli, épinard, navet. Fruits locaux : Poire, pomme, kiwi. Fruits : Avocat, grenade, orange, clémentine / mandarine, pamplemousse. Le légume du mois de février : le chou Le chou appartient à la famille des crucifères au même titre que le chou de Bruxelles, le chou-fleur ou encore le brocoli. Bien que le chou soit parfois écarté des assiettes par les personnes sensibles au niveau intestinal compte tenu de l’effet des fibres qu’il contient, il n’en reste pas moins un véritable allier nutritionnel. Le chou est en effet riche en glucosinolates (indol-3-carbinol, isothiocyanate d’allyle, isothiocyante de phénéthyle, sulforaphane). De nombreuses études ont notamment mis en évidence l’effet chimio-protecteur des crucifères et leur association à une réduction du risque de cancers du poumon, de l’estomac, du côlon, du sein, de la vessie et de la prostate (1, 2). Une méta-analyse a constaté une diminution de 11 à  22% du risque de cancer de l’estomac chez les personnes ayant une forte consommation de crucifères (3). Ces propriétés sont notamment dues aux propriétés des glucosinolates et en particulier des des glucoraphanines, améliorant la capacité du foie à éliminer les substances toxiques (4). Je vous invite à ce sujet à découvrir mon...

Lire la suite

Posté le 3 Fév, 2017 dans Aliments-santé, Articles Santé | 1 commentaire

Les clés nutritionnelles pour prendre votre santé en main

Les clés nutritionnelles pour prendre votre santé en main

Vous êtes perdu(e) dans la cacophonie nutritionnelle ? Vous ne savez plus quoi mangez ou que croire ? Voici 21 clés nutritionnelles pour faire de votre alimentation le meilleur pilier de votre santé (1 par jour pendant 3 semaines !) à partir d’une nutrition de bon-sens et loin de tout dogmatisme. 1.Mâchez, au moins 20 min par repas. 2. Faites la part-belle aux produits bruts, de saison et locaux. Privilégier en particulier les végétaux de saison, bio et/ou d’origine locale si l’agriculteur utilise peu de pesticides. Il en est de même pour les produits céréaliers complets (pain complet par exemple) et pour les produits torréfiés (café, chocolat), le thé et les infusions. 3. Buvez, l’eau c’est la vie ! Au moins 1,5 litres d’eau faiblement minéralisée ou de source. 4. Cuisinez, le plus souvent possible, et limiter la consommation de plats industriels, en particulier quand la liste d’ingrédients est longue. 5. L’alimentation moderne-type est trop riche en glucides à l’origine de résistance à l’insuline à terme et de prise de poids.  Nul besoin de consommer des produits céréaliers à chaque repas et privilégier dans tous les cas des aliments glucidiques à index glycémique faible, en particulier les légumineuses si votre intestin les tolère (lentilles, fèves, haricots secs, pois cassés, pois chiches, etc.), le quinoa, la patate douce, le riz basmati complet, le pain au levain biologique complet à l’épeautre, voire des produits céréaliers sans...

Lire la suite

Posté le 3 Fév, 2017 dans Articles Santé | 1 commentaire

Que retenir des nouvelles recommandations nutritionnelles de l’ANSES ?

Que retenir des nouvelles recommandations nutritionnelles de l’ANSES ?

Ce mardi 24 Janvier 2017, l’organe Français officiel de référence en matière de sécurité sanitaire et de nutrition, l’ANSES, a publié de nouvelles recommandations visant à actualiser (enfin !) les repères de consommation du désormais célèbre PNNS (Programme National Nutrition Santé), à la demande de Direction Générale de la Santé (DGS). En effet, et comme le précise très bien le rapport dès les premières lignes, « L’évolution des données scientifiques au cours des dix dernières années a rendu nécessaire une révision de ces repères de consommations alimentaires et plus généralement celle du socle scientifique permettant d’asseoir les objectifs de santé publique en nutrition ». Les principaux médias se sont alors empressés de relayer certaines conclusions. C’est ainsi que l’on peut lire sur la toile qu’il est officiellement conseillé de réduire la consommation de viande et de charcuterie ou encore d’augmenter la consommation de fruits et légumes. Mais ce rapport regorge de bien d’autres recommandations, certaines plus étonnantes que d’autres au regard des positions historiques de l’ANSES vis-à-vis de certaines données. Voyons donc ce qui se cache derrière ces 280 pages…   En résumé Ce nouvel avis de l’ANSES a le mérite de publier des recommandations actualisées sur un certain nombre de points : *Une nouvelle méthodologie, considérant autant la qualité nutritionnelle que les risques de contamination grâce à l’utilisation d’un algorithme spécifique. *Une juste confirmation de l’augmentation des recommandations en terme de consommations...

Lire la suite

Posté le 29 Jan, 2017 dans Articles Santé | 13 commentaires

Les fruits et les légumes du mois de Janvier

Les fruits et les légumes du mois de Janvier

Découvrons les vertus nutritionnelles des fruits et légumes pour ce premier mois de l’année ! C’est la pleine saison: Fruits : Grenade, pamplemousse, kaki, avocat, mandarine/clémentine, orange, ananas Fruits locaux : Poire, pomme, kiwi. Légumes locaux : Carotte, céleri, chou, chou de Bruxelles, cresson, champignons de paris, endive, mâche, oignon, poireau, épinard, potiron. Légume  du mois de janvier: le champignon Le champignon, très présent dans de nombreuses recettes, possède également de nombreuses propriétés nutritionnelles. La forte consommation de shimeji et de nameko au Japon a par exemple mis en évidence une diminution de 50% de la prévalence de cancer de l’estomac (1). La variété shiitake est connu pour sa richesse en  lentinane. Le champignon de Paris est l’un des plus consommé dans le monde. La France est le troisième producteur derrière la Pologne et les Pays-Bas. Il est principalement cultivé en Pays de Loire (62%) et en région Centre (15%). La culture de champignons se réalise 5 étapes essentielles : compostage, incubation, post-incubation, fructification et récolte. La plupart des modes de culture industrielle utilise toutefois de nombreux pesticides (cyromazine, thiabendazole, diazinon, phénylphénol, etc.). Je vous conseille donc de privilégier les champignons d’origine biologique (il existe même des kits vous permettant de cultiver vos propres champignons). Les champignons (notamment le shiitaké et le maïtaké) sont riches en certains polysaccharides aux propriétés spécifiques : les Béta 1,3/1,6 Glucane possèdent en effet des propriétés stimulantes du système immunitaire innée...

Lire la suite

Posté le 26 Jan, 2017 dans Non classé | 0 commentaires

Interview Télématin

Interview Télématin

J’ai eu le plaisir d’intervenir à nouveau dans l’émission télématin, aujourd’hui autour du thème « les acides gras trans » concernant le projet de réglementation européenne. Découvrir le replay (à partir de la 13e minute) par ici  ...

Lire la suite

Posté le 10 Jan, 2017 dans Actualités | 0 commentaires