La santé
par la nutrition

Categories Menu

Le curcuma

Posté le 19 Avr, 2012 dans Aliments-santé, Découvrez les astuces pour manger sainement | 0 commentaires

Le curcuma

Le curcuma (Curcuma longa), surnommé Safran des Indes, est une plante tropicale vivace de la famille des Zingibéracées (comme le gingembre).  Le rhizome séché et broyé produit une poudre d’un beau jaune-orangé, utilisée dans le curry, mélange d’épices indiennes, ainsi que comme colorant (code E100) dans les yaourts, glaces, confiseries…

La composition du curcuma

Le curcuma est un puissant antioxydant, grâce à une famille de composés : les curcuminoïdes (curcumine, déméthoxycurcumine, bisdéméthoxycurcumine), qui représentent 5 % du poids sec du rhizome. Ils sont également responsables de la coloration jaune-orangée de la poudre.

 

Les propriétés du curcuma

Cette poudre est traditionnellement utilisée dans la médecine asiatique pour traiter les maladies du foie (hépatite, jaunisse…). Aux Philippines, le curcuma est utilisé pour ses propriétés antiseptiques, tandis qu’en Thailande c’est pour ses propriétés antiinflammatoires qu’il est consommé. La médecine chinoise utilise également le curcuma pour traiter les problèmes hépatiques, la congestion et les saignements. Au Vietnam c’est le traitement de choix de l’ulcère duodénal.

Actuellement divers essais cliniques sont en cours sur les extraits de curcuma, dans le traitement du myélome multiple, du cancer pancréatique, du syndrome myélodysplasique, du cancer du colon, mais également dans le traitement de la maladie d’Alzheimer et du psoriasis.

En pratique…

La consommation de curcuma en tant qu’épice peut avoir des effets bénéfiques sur la santé de par ses propriétés antioxydantes et antiinflammatoires. N’hésitez pas à ajouter du curcuma dans vos plats (volailles, poisson, purée, pâtes, riz, vinaigrette, sauce tomate…). L’association de la pipérine, contenue dans le poivre noir, augmente considérablement (plus de 1000 fois) la biodisponibilité de la curcumine. Pensez donc à ajouter un tour de moulin à poivre à chaque fois que vous utilisez du curcuma dans vos plats.

Cela démontre le concept de synergie culinaire où la consommation d’un aliment dans un même repas permet d’augmenter l’impact d’un autre aliment.

Références :

Phytomedicine, 1998, 5, 29-34.

Food Chemistry, 2011, 126, 1890-1895.

Biochemical Pharmacology, 2008, 75, 787-809.

 

Dr Hélène Laborie

Partagez cet article !

Facebook Twitter Google Plus Viadeo LinkedIn

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez toute l'actualité de

 

La Santé par la Nutrition

 

en vous inscrivant à la Newsletter

Prénom :

Nom :

Email :