La santé
par la nutrition

Categories Menu

Les fruits et légumes de Novembre

Les fruits et légumes de Novembre

Les petits nouveaux : Légumes : Endive, Mâche Fruits : Ananas, Grenade   C’est la pleine saison : Légumes : Carotte, céleri, citrouille/potiron, chou, cresson, endive, mâche, oignon, poireau Fruits : Noix, poire, pomme, ananas, avocat, grenade, mandarine/clémentine   Le légume du mois de Novembre : L’endive L’endive ou traditionnellement appelée chicon dans le nord de la France, est un légume aux nombreuses propriétés nutritionnelles : Acide chicorique (composé phénolique) : propriétés antioxydantes. L’acide chicorique extrait de l’endive aurait la capacité à réduire les teneurs des marqueurs de l’inflammation, de la stéatose hépatique et du stress oxydatif chez des souris obèses (2). Inuline (fructanes) : participe à l’amélioration de la santé intestinale (activité prébiotique), la prévention de certains cancers et des maladies cardiovasculaires. Lutéine et bêta carotène (caroténoïdes) : prévention cardiovasculaires et de certains cancers. La lutéine contribue également à la prévention de la DMLA et de la cataracte. Source de potassium, sélénium, vitamines A, K, cuivre, vitamine B9 et manganèse (1) Mahdieh Abbasalizad Farhangi et al., The effect of enriched chicory inulin on liver enzymes, calcium homeostasis and hematological parameters in patients with type 2 diabetes mellitus: A randomized placebo-controlled trial, Primary Care Diabetes, 2016 Feb 9. pii: S1751-9918(16)00003-6. (2) Haifang Xiao, Chicoric acid prevents obesity by attenuating hepatic steatosis, inflammation and oxidative stress in high-fat diet-fed mice, Food Research International, Volume 54, Issue 1, November 2013, Pages 345–353 (3) Yoshinori Ito, Cardiovascular Disease...

Lire la suite

Posté le 7 Nov, 2016 dans Aliments-santé | 0 commentaires

Laissez-vous séduire par les algues !

Laissez-vous séduire par les algues !

Vertes, rouges ou brunes, il y en a pour toutes les couleurs. Par ailleurs, les algues contiennent 10 à 20 fois plus de minéraux que les végétaux terrestres, des vitamines (dont la vitamine B12 si précieuse pour les végétaliens), des acides aminés essentiels, des fibres et de acides gras de type oméga 3. Même si leurs vertus nutritionnelles sont nombreuses, à en croire mes amis lorsque je leur propose d’en saupoudrer leurs salades, leur consommation n’est pas encore rentrée dans toutes les mœurs… Mais alors, quelles algues peut-on manger ? Une liste des variétés consommables est disponible sur le site du CEVA : on y retrouve notamment la Nori (servant à préparer les sushis), la Wakamé, la Dulse, les « Spaghettis de mer »… Au total 24 variétés sont autorisées à la consommation en France. Il est possible de consommer les algues (disponibles en magasins Bio) sous différentes formes : les algues fraîches se cuisent à l’eau comme des légumes classiques, tandis que les algues sèches peuvent être utilisées sous forme de paillettes dans la préparation de vos plats (salades, gratins, sauces ou yaourt par exemple). Les algues représentent une véritable mine d’or nutritionnelle et une alternative de choix pour les personnes consommant peu de protéines animales. A titre d’exemple, une portion moyenne de 15 à 30 grammes de Nori contient autant de protéines que la même portion d’emmental ou de soja, légèrement...

Lire la suite

Posté le 19 Avr, 2016 dans Aliments-santé | 6 commentaires

Un petit morceau de fromage (végétal) ?

Un petit morceau de fromage (végétal) ?

Le fromage, cet aliment si cher à bon nombre de Français, est traditionnellement élaboré à partir de lait de vache, de chèvre ou de brebis. Les personnes végétariennes, végétaliennes ne consommant pas de produits d’origine animale ou intolérantes aux protéines de lait animal ont évincé cet aliment de leur table. C’était sans compter sur un nouvel arrivant sur les étals innovants : le fromage végétal. Le fromage 100% végétal Le fromage végétal est un substitut du fromage dit classique, fabriqué à partir de produits naturels. De manière générale, ils ont pour base une pâte réalisée à partir de fruits oléagineux mixés (fermentés ou pas) ou une pâte à base de soja (lait de soja, laitage ou yaourt de soja, tofu, kéfir au soja, elben au soja, raieb au soja…). L’agar-agar peut également être utilisé en tant que texturant. Le tout est ensuite agrémenté de sel, poivre, piment, herbes aromatiques ou encore fruits secs au gré des envies et des goûts. D’un point de vue nutritionnel, le fromage végétal ne contient – en toute logique – ni graisses animales, ni cholestérol et très peu de sel. Contrairement aux idées reçues, il représente une source intéressante de calcium et d’oméga 3 grâce à la présence d’oléagineux. Qui dit absence de source animale, dit absence d’antibiotiques et d’hormones de croissance. Autre argument en leur faveur : leur impact écologique moins important. Les fromages végétaux sont...

Lire la suite

Posté le 8 Avr, 2016 dans Aliments-santé | 5 commentaires

Le brocoli

Le brocoli

Ce grand parent du chou-fleur, faisant donc partie de la famille des crucifères, est une véritable mine d’or nutritionnelle. Il est notamment très bénéfique pour votre foie. Il contient en effet des glucosinolates à l’origine d’une molécule spécifique, le sulforaphane, possédant la propriété de stimuler la fabrication des enzymes de détoxication du foie. Toutefois, afin de bénéficier de ses propriétés de manière optimale, il est important de limiter sa cuisson (à la vapeur par exemple) en le consommant croquant et frais sous forme de jeunes pousses. En effet, la congélation inactive l’enzyme transformant le glucosinolate en sulforaphane. Par ailleurs, si vous êtes adepte des saveurs exotiques, pourquoi ne pas le consommer avec du wasabi contenant naturellement cette enzyme. Associée à une cuillère à soupe d’huile crue de lin ou de cameline, votre portion de brocolis vous apportera des oméga 3 de qualité et optimisera l’assimilation des principes actifs liposolubles. Le brocoli, une formidable source de Calcium : une portion de brocolis de 200 g contient plus de 110 mg de Calcium. A titre de comparaison, un yaourt en apporte lui 175 mg. Néanmoins, selon une étude réalisée par Harvard School of Public Health, le Calcium du brocoli serait deux fois mieux assimilé que celui issu des produits laitiers: 61% contre 32%. A condition de bien mastiquer, et ainsi de mieux tolérer ce trésor nutritionnel. Rapporté à la biodisponibilité, une portion de...

Lire la suite

Posté le 1 Avr, 2016 dans Aliments-santé | 1 commentaire

Le surimi : bon ou pas bon ?

Le surimi : bon ou pas bon ?

De quoi est véritablement composé ce bâtonnet étrange au gout de crabe, suscitant la curiosité quant à son origine et sa qualité nutritionnelle ?  Profitons de la campagne de communication « Venez Vérifiez », menée par Fleury Michon ces dernières semaines et dont l’objectif est de démontrer la qualité et la traçabilité mise en place autour du surimi, pour s’intéresser de plus près à sa composition. D’où vient le surimi ? La recette du surimi nous vient du Japon. Créé par les femmes de pécheurs au XVIIe siècle, le surimi portait alors le nom de kamaboko (« poisson haché » en Japonais) et était offert aux convives invités à table. Dans un but de conservation, la chair de poisson était lavée à l’eau douce à plusieurs reprises, puis salée et sucrée, donnant ainsi naissance à ce mystérieux produit.  Au cours des années 1970,  le produit s’oriente vers l’export, en particulier en Europe. Du fait de sa texture proche de celle du crabe, le produit est ainsi positionné, le paprika et les arômes de crabe étant rajoutés pour ce faire. Depuis, dans l’imaginaire Français (La France est le 2eme consommateur de surimi au monde) il s’agit de bâtonnets de chair de crabe pour certains, de déchets de poissons pour d’autres. Voyons donc ceci en détail !   De quoi est composé le surimi ? La campagne menée par Fleury Michon autour de l’origine du surimi a eu le...

Lire la suite

Posté le 10 Juin, 2014 dans Aliments-santé, Découvrez les astuces pour manger sainement | 9 commentaires

Vous faire plaisir en collation avec des amandes, des noix et du chocolat, vous avez le droit !

Vous faire plaisir en collation avec des amandes, des noix et du chocolat, vous avez le droit !

A l’heure du gouter, que manger pour se faire plaisir tout en prenant soin de sa santé ? Cette question taraude l’esprit de beaucoup d’entre-vous au moment où l’appel des biscuits et du chocolat se fait sentir.  Des amandes et des noix avec un peu de chocolat (noir) Oui, vous avez bien lu, des amandes et du chocolat (et non pas du chocolat aux amandes… bien que cette association pourrait tout à fait s’envisager). Les oléagineux (noix, noisettes, amandes), et encore plus le chocolat, sont souvent perçus comme des aliments peu compatibles avec une alimentation-santé. Bien au contraire. Le duo amandes-noix est  un excellent moyen de vous faire plaisir et de satisfaire vos besoins nutritionnels en deux micronutriments particulièrement déficitaires dans l’alimentation actuelle : les oméga 3 et le Magnésium. Rajoutez à ces pépites nutritionnelles un peu de chocolat noir, bio et à 70% de cacao minimum, et vous allez là une collation parfaite pour vous faire plaisir en toute conscience ! Le chocolat noir permet en effet d’optimiser la disponibilité du Tryptophane pour la synthèse de Sérotonine, le neuromédiateur de l’apaisement et du bien-être. Le chocolat noir, ou plus exactement le cacao qu’il contient, va par ailleurs compléter vos apports en Magnésium tout en apportant des polyphénols aux vertus antioxydantes ainsi que des alcaloïdes : de la théobromine aux propriétés sédatives, de la caféine et de la théophylline. Je vous conseille néanmoins de choisir un bon chocolat...

Lire la suite

Posté le 3 Juin, 2014 dans Aliments-santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien, Découvrez les astuces pour manger sainement | 33 commentaires