La santé
par la nutrition

Categories Menu

Comment le marketing veut vous faire manger des céréales au petit déjeuner ?

Posté le 6 Juil, 2014 dans Articles Santé | 4 commentaires

Comment le marketing veut vous faire manger des céréales au petit déjeuner ?

Céréales. Voilà un mot qui a bon dos. Le matin au réveil, vous êtes nombreux à « déguster » un bol de céréales soufflés, de muesli croustillant ou leur paquet de biscuits spécial petit déjeuner avec la bonne conscience du repas  équilibré. Le marketing a fait son oeuvre…

Pour paraitre croustillants et légers, les céréales du petit déjeuner ont  en effet été extrudés, ce qui signifie qu’ils ont été totalement modifiés par des procédés agro-alimentaires. Ils n’ont alors plus rien à voir avec l’aliment originel.

Qu’est-ce que l’extrusion ?

L’extrusion, ou plus précisément la cuisson-extrusion, est un procédé datant des années 1970, abondamment utilisé par l’industrie agro-alimentaire pour vous proposer de beaux produits légers, volumineux et croustillants : céréales du petit déjeuner, confiseries, biscuits apéritifs, pains spéciaux type galettes de riz mais aussi surimi ou fromages fondus. Autant de produits destinés à vous allécher.

La première étape consister à forcer l’écoulement des matières premières, les céréales par exemple, sous l’action d’une pression exercée par une vis sans fin. La pression est telle que le mélange est cuit par l’échauffement qui en résulte, engendrant également une solubilisation de l’amidon dans l’exemple des céréales, avant de subir une expansion par évaporation de l’eau.

extrusion

Procédé industriel de cuisson-extrusion

Cette technique permet ainsi de fabriquer toutes sortes de produits céréaliers transformés aux textures et aux formes désirées. Elle est également utilisée pour d’autres applications, telle que la dénaturation des facteurs antinutritionnels ou la stérilisation des aliments, voire pour fabriquer des emballages à base de gluten dit « plastifié » par ce principe.

Ces transformations sont néanmoins loin d’être dénuées d’effets sur la qualité nutritionnelle des produits céréaliers, en particulier sur l’index glycémique qui se trouve alors fortement augmenté. Sans compter sur la présence d’autres ingrédients tels que le sucre ou le sel, permettant d’apporter encore plus d’appétence à ce mélange. Vous voilà avec un puissant cocktail à insuline ! Et les céréales du petit déjeuner marketés pour la minceur n’échappent pas à la règle. Je vous invite à ce sujet à lire mon dossier complet sur l’importance de l’index glycémique pour votre santé, votre vigilance ou encore le maintien du poids.

Préférez du vrai muesli

A l’inverse, le muesli traditionnel possède un index glycémique plus faible. D’autant plus s’il est choisi sans sucres ajoutés et si vous rajoutez vous-même quelques dès de fruit frais, des graines (lin, sésame, tournesol, courge, chia, etc.), des noix et des amandes qui vous apporteront des oméga 3, du Magnésium et de nombreux antioxydants. Faites preuve d’imagination en confectionnant vous-même votre muesli ! Je vous propose d’ailleurs mon exemple de mélange personnel par ici.

Ne vous laissez pas avoir par le marketing

Si vous êtes adeptes du muesli croustillant et des biscuits diététiques, mauvaise nouvelle : ces fameuses pépites, qui n’ont plus de céréales que le nom,  sont réalisées en mélangeant de fortes quantités de matière grasse (souvent de l’huile de palme partiellement hydrogénée) et de sucres. De même que les biscuits spécifiques du petit déjeuner revendiquent des propriétés nutritionnelles qui ne diffèrent que très peu des biscuits classiques. Si ce n’est leur prix…

Bien sur, emporter ses biscuits prêts à consommer dans un petit sachet individuel, c’est pratique. Des céréales légers qui croustillent sous la dent, ça aiguise l’appétit (et la dépendance au sucre). Mais  ils n’ont plus rien à voir avec les céréales traditionnels et votre santé, elle, mérite des aliments plus respecteux pour votre organisme…

Découvrir ma vidéo sur le petit déjeuner

Bon appétit !

Anthony Berthou

Partagez cet article !

Facebook Twitter Google Plus Viadeo LinkedIn

4 Commentaires

  1. Salut Anthony,

    C’est bien que des gens disent ce genre de vérités sur les céréales qui nous sont tellement vantés.
    Le pire restant les cornflakes et autres kelogs pour enfants qui sont bourrés de sucre. Quelle mauvaise idée que de leur fournir des aliments diététiquement aussi désastreux.

    Bonne journée

    Chris

  2. Bonjour Anthony,

    Bien dit. Pour les parents le plus dur est de réussir à résister aux enfants qui souvent veulent le jouet dans les paquets de céréales.
    Comme l’a dit Marion Nestle il faut « Eviter les aliments qui ont des personnages sur l’emballage ». C’est signe d’un piège marketing, ne vous faites pas avoir !

    Guillaume.

  3. Je confirme que sous prétexte de céréales complète ou autre les marques font un marketing montre la dessus alors que leur produit ne sont pas sain pour autant.
    Entre le % de sucre et les différents conservateurs et exhausteurs de gout. Il n’y a rien de mieux que de le faire soit même.
    Et pour les enfants si ont les fait participer à la création de leurs céréales plus de problème de jouets.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment le marketing veut vous faire manger des céréales au petit déjeuner ? - Espace Bien-Être et Nutrition - […] ” Céréales : voilà un terme qui […] Cet article Comment le marketing veut vous faire manger des céréales…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez toute l'actualité de

 

La Santé par la Nutrition

 

en vous inscrivant à la Newsletter

Prénom :

Nom :

Email :