La santé
par la nutrition

Categories Menu

Comment calculer votre empreinte nutritionnelle ?

Posté le 14 Nov, 2018 dans Articles Santé | 0 commentaires

Comment calculer votre empreinte nutritionnelle ?

Empreinte hydrique, empreinte carbone ou encore occupation des sols : que signifient ces termes ? Voyons tout ceci en détails.

L’empreinte hydrique

L’empreinte hydrique quantifie en volume (m3) l’eau nécessaire à la consommation d’un aliment. Elle intègre :

  • L’eau incorporée dans le produit (ex : eau d’irrigation, eau comme ingrédient) ;
  • L’eau évaporée lors de la culture, du stockage, du transport, du process, du traitement des déchets associés en fin de vie ;
  • L’eau détournée de sa source d’origine ;
  • L’eau retournant dans son cycle à une période différente du moment de prélèvement (par exemple, prélevée en période humide et rendue en période sèche).

Ces 4 ensembles constituent l’eau « bleue » selon la terminologie définie dans le Manuel d’évaluation de l’Empreinte Hydrique (1). D’après les auteurs de ce manuel, une évaluation complète de l’empreinte hydrique d’un produit doit également prendre en compte :

  • L’eau « verte » : le volume d’eau de pluie consommé lors de la production ;
  • L’eau « grise » : le volume d’eau douce pollué lors de la production.

 

Aliment Empreinte hydrique moyenne (litres/kg)
Chocolat 17 196
Sucre de canne 1 782
Sucre blanc 920
Produits animaux
Boeuf 15 415
Mouton 10 412
Porc 5 988
Chèvre 5 521
Poulet 4 435
Oeuf 3 267
Produits laitiers
Beurre 5 553
Lait en poudre 4 745
Fromage 3 178
Fruits et Légumes
Olive 3 015
Datte 2 227
Mangue 1 800
Pomme 822
Pêche/Nectarine 910
Banane 790
Orange 560
Concombre 353
Chou 237
Laitue 237
Tomate 214
Oléagineux
Cacahuètes 2 782
Céréales et Féculents
Riz 2 497
Pâtes 1 849
Pain blanc 1 608
Maïs 1 222
Pomme de terre 287
Boissons (litres pour 250 mL)
Café 264
Lait 255
Vin 218
Bière 74
Thé 27

 Source : www.waterfootprint.org

 

L’empreinte carbone

Elle est mesurée par l’émission de trois principaux gaz à effet de serre : CO2, CH4 et N2O, représentant en 2016 à eux seuls 97% des émissions de gaz à effet de serre aux Etats-Unis (2). L’unité de mesure utilisée est la tonne équivalent CO2 (abrégée en t eq CO2). Le CO2 est le gaz de référence utilisé pour évaluer le Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) des gaz à effet de serre. Le PRG indique alors à combien de kg de CO2 correspond 1 kg du gaz en question en terme de réchauffement sur une période de 100 ans. Par exemple, 1 kg de CH4 entraîne un réchauffement atmosphérique équivalent à 28 kg de CO2 sur 100 ans. Le PRG d’un gaz dépend de plusieurs paramètres, notamment de sa durée de vie dans l’atmosphère et de sa capacité à absorber les rayonnements infra-rouges.

 PRG de quelques gaz à effet de serre

Gaz CO2 CH4 N2O CFC-13 HFC-23 Hexafluorure de soufre
Pouvoir de Réchauffement Global  

1

 

28

 

265

 

13 900

 

12 400

 

23 500

 

Selon les méthodologies, l’empreinte carbone d’un produit peut inclure ou non les conséquences des Changements d’Affectations des Sols (CAS), prenant en compte l’impact de la culture sur la déforestation. L’expansion de certaines cultures (soja, maïs, colza) est en effet telle que des forêts sont défrichées pour laisser place aux champs. Les forêts étant des puits de carbone, leur disparition conduit alors à une rémanence de CO2 dans l’atmosphère (CO2 qui aurait été utilisé si l’espace forestier avait été préservé).

Aliment Émissions de GES (kg eq CO2)
Viandes
 

Bœuf

Filet 68
Steak 42,4
Veau 11,2
 

 

Porc

Filet 4,6
Jambon/bacon 3
Viande hachée 2,3
 

Poulet

Frais 3,2
Surgelé 3,6
Produits de la mer
Poissons plats (sole, flétan, limande, turbot…) Entier frais 3,3
 

Filet

frais 7,4
surgelé 7,8
 

Crevette

Entière fraîche 3
Décortiquée congelée 10,5
Truite d’élevage (filet surgelé) 4,5
 

 

Morue

Entière fraîche 1,2
 

Filet

frais 2,8
surgelé 3,2
 

 

Hareng

Entier frais 0,6
 

Filet

frais 1,3
surgelé 1,8
 

 

Maquereau

Entier frais 0,2
 

Filet

frais 0,51
surgelé 0,96
Moule fraîche 90
Produits laitiers
Fromage 11,3
Poudre de lait 9,9
Crème entière 3,2
 

 

Lait

Entier 1,2
Demi-écrémé 1,2
Ecrémé 1,1
Huiles
Colza/Soja 3,6
Coco 4
Palme 0,7
Sucres
Sucre blanc 0,9
Sucre de canne 0,6
Farine
Farine de maïs  

0,7

Farine de riz  

0,6

Farine de blé 1,13
Farine de seigle 1,00
Céréales et féculents
Riz 2
Pain (blé) 0,8
Pain seigle 0,8
Avoine 0,7
Orge 0,3
Pomme de terre 0,2

Sources : www.agri-footprint.com et www.gefionau.dk/lcafood/

 

Occupation du sol

L’occupation des sols est un critère prenant en compte la surface de terrain utilisée et la durée d’occupation du sol, en m2 par année. Plus l’occupation du sol est élevée, plus les risques d’impact négatif sur la biodiversité et les services écosystémiques sont élevés.

  Huile de palme/soja Huile de colza   Huile de tournesol Huile d’arachide
Emissions de GES 2,02 0,26 0,76 4,72
Consommation d’eau 7,13 – 362* – 431* 248
Occupation des sols 1,71 2,35 11,15 18,75

* L’empreinte hydrique négative de ces deux huiles est liée à l’utilisation des co-produits associés. En effet, les tourteaux de colza et de tournesol peuvent remplacer les tourteaux de soja ou l’orge en alimentation animale. L’orge et le soja étant des cultures plus irriguées que le colza et le tournesol, le bilan de l’utilisation d’eau bleue de ces deux huiles se révèle être négatif.

Une fois ces définitions posées, nous pouvons mieux comprendre l’implication de nos choix alimentaires sur l’environnement. Je vous invite désormais à découvrir mon article présentant les solutions pour prendre soin de votre santé et de la planète : Comment devenir un colibri de la nutrition ?

Anthony Berthou

Sources :

  1. The Water Footprint Assessment Manual, Setting the Global Standard, A.Y. Hoekstra, A.K. Chapagain, M.M. Aldaya, M.M Mekonnen, Water Footprint Network 2011.
  2. https://www.epa.gov/ghgemissions/overview-greenhouse-gases.
  3. Life cycle assessment of five vegetable oils, J.H. Schmidt et al., Journal of Cleaner production, 2014.
  4. Myhre, G., D. Shindell, F.-M. Bréon, W. Collins, J. Fuglestvedt, J. Huang, D. Koch, J.-F. Lamarque, D. Lee, B. Mendoza, T. Nakajima, A. Robock, G. Stephens, T. Takemura and H. Zhang, 2013: Anthropogenic and Natural Radiative Forc- ing. In: Climate Change 2013: The Physical Science Basis. Contribution of Working Group I to the Fifth Assessment Report of the Intergovernmental Panel on Climate Change [Stocker, T.F., D. Qin, G.-K. Plattner, M. Tignor, S.K. Allen, J. Boschung, A. Nauels, Y. Xia, V. Bex and P.M. Midgley (eds.)]. Cambridge University Press, Cambridge, United Kingdom and New York, NY, USA.

 

Partagez cet article !

Facebook Twitter Google Plus Viadeo LinkedIn

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez toute l'actualité de

 

La Santé par la Nutrition

 

en vous inscrivant à la Newsletter

Prénom :

Nom :

Email :