La santé
par la nutrition

Categories Menu

La canneberge ou cranberry

Posté le 19 Avr, 2012 dans Aliments-santé, Découvrez les astuces pour manger sainement | 2 commentaires

La canneberge ou cranberry

Un bref rappel historique…

La canneberge (Vaccinum macrocarpon) ou cranberry est un arbrisseau de la famille des Ericacées. Elle était déjà connue des Amérindiens longtemps avant l’arrivée des premiers colons : ils l’utilisaient pour prévenir et traiter les infections des voies urinaires, pour soigner les divers troubles du système digestif, du foie, des reins, du sang et sous forme de cataplasme pour le traitement des blessures. Les baies étaient également utilisées pour prévenir et soigner le scorbut. La canneberge fut rapidement adoptée par les Européens venus coloniser l’Amérique tant pour ses propriétés médicinales que pour ses usages culinaires.

La composition de la canneberge

La canneberge fraiche renferme 85 % d’eau, 3,7 % de glucides, des composés phénoliques (flavonoïdes, anthocyanosides et proanthocyanidols), des acides organiques et de la vitamine C.

Les propriétés de la canneberge

La canneberge augmente la résistance aux infections du tractus urinaire en empêchant les bactéries d’adhérer aux parois des voies urinaires et par conséquent d’y croitre. L’effet anti-adhésion a également des implications sur la formation de la plaque dentaire (en empêchant la bactérie Streptococcus mutans d’adhérer à la surface des dents) et l’inflammation des gencives. Les extraits de canneberge ont montré des propriétés anticancéreuses : ils inhibent la prolifération des cellules cancéreuses MCF-7 et MDA-MB-435 (cancer du sein) ainsi que des cellules tumorales de la prostate, du poumon, du colon, de l’utérus et de la leucémie.

La consommation de jus de canneberge réduit le risque de « primo-infection » urinaire et se révèle efficace pour la prévention des infections urinaires chez les femmes souffrant d’infections récurrentes. Une étude récente a montré que l’absorption de deux verres par jour de jus de canneberge chez des patients atteints de syndrome métabolique durant huit semaines a permis de diminuer le taux de cholestérol LDL oxydé (facteur de risque des maladies cardio-vasculaires) et d’augmenter la capacité antioxydante plasmatique.

En pratique…

La canneberge peut être utilisée dans de nombreuses recettes sucrées (muffin, crumble…) ou salées (en sauce avec différents viandes). Elle peut également être consommée en jus ou en cocktail (cocktail Cosmopolitan*).

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

Références :

Act. Pharm., 2009, 481, 53-55.

Nutr. Res., 2011, 31, 190-196.


Dr Hélène Laborie

Partagez cet article !

Facebook Twitter Google Plus Viadeo LinkedIn

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    au sujet des anti-oxydant tes que les flavonoïdes, j’ai lu que le lait empêché leur absorption, mais je me posais la question, est-ce également le cas du fromage et des autres produits laitiers? Je demande car je mange du fromage au petit déjeuner, où je bois également du thé vert, riche en flavonoïdes. Ce serait dommage que le fromage m’empêche de profiter des ses bienfaits!
    Merci beaucoup par avance, car je ne trouve rien sur le net.

    • Bonsoir Elsa,

      Vous pouvez consommer du fromage avec votre thé, sans problème.

      A bientôt

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez toute l'actualité de

 

La Santé par la Nutrition

 

en vous inscrivant à la Newsletter

Prénom :

Nom :

Email :