La santé
par la nutrition

Categories Menu

Un adulte sur cinq obèse en 2025 ?

Posté le 5 Avr, 2016 dans Actualités | 1 commentaire

Un adulte sur cinq obèse en 2025 ?

Le verdict 2016 vient de tomber dans la prestigieuse revue The Lancet.

L’équipe du professeur Majid Ezzati a étudié l’Indice de Masse Corporelle (IMC) de 19,2 millions d’adultes de plus de 18 ans (9,9 millions d’hommes et 9,3 millions de femmes), de 1975 à 2014 et à travers 186 pays.

Pour rappel, l’IMC, exprimé en kg/m², est utilisé par les instances officielles pour définir le statut pondéral :

  • < 18,5 kg/m² : insuffisance pondérale.
  • 18,5 à 25 kg/m² : poids normal.
  • ≥ 25 kg/m² : obésité.
  • ≥ 35 kg/m² : obésité sévère.
  • ≥ 40 kg/m² : obésité morbide.

L’étude révèle que le nombre de personnes obèses croît rapidement. Rien de nouveau donc. Selon le Pr Ezzati, l’IMC a en effet augmenté de 21,7 en 1975 à 24,2 en 2014 chez les hommes ; de 22,1 en 1975 à 24,4 en moyenne en 2014 chez les femmes. Il existe également des variations régionales : de 21,4 en Asie du Sud à 32,2 en Polynésie.

Selon The Lancet, en 2014 :

– 10,8% d’hommes et 14,9% de femmes étaient obèses,

– 2,3% d’hommes et 5% de femmes sévèrement obèses (IMC ≥ 35),

– 0,64% d’hommes et 1,6% de femmes étaient en situation d’obésité morbide (IMC ≥ 40).

En extrapolant la tendance, l’obésité pourrait toucher en 2025 18% des hommes à travers le monde et 21% des femmes, soit près d’un adulte sur 5. L’obésité sévère concernerait 6% des hommes et 9% des femmes.

graphe correct the lancet

A la différence des précédentes études, l’analyse du Pr. Ezzati apporte des données sur une longue durée et compare les variations mondiales de manière plus complète, en distinguant les différents statuts pondéraux (insuffisance pondérale, obésité sévère, et morbide).  De nombreux chercheurs du monde entier ont contribué à ces résultats afin de les standardiser au mieux et ainsi de réduire les variations interindividuelles.

Autre point particulièrement inquiétant. A l’échelle mondiale, nous avons évolué d’une période au cours de laquelle la prévalence de l’insuffisance pondérale était plus de deux fois supérieure à celle de l’obésité, à une nouvelle ère où le monde compte plus d’individus obèses que d’individus en insuffisance pondérale, et ce dans toutes les régions du monde exceptées certaines parties de l’Afrique Subsaharienne et l’Asie. Si les tendances actuelles se poursuivent, il y aura plus de femmes en situation d’obésité sévère en 2025 que de femmes en insuffisance pondérale.

fig 2 the lancet

Evolution des IMC à travers le monde entre 1975 et 2014

L’augmentation de l’IMC s’est avérée plus lente depuis 2000 en comparaison des précédentes décennies dans les pays à fort revenu, ainsi que dans certains pays à revenu moyen. Ce résultat mérite néanmoins d’être nuancé dans la mesure où l’IMC a augmenté dans d’autres régions du monde, traduisant ainsi une évolution significative de l’obésité mondiale.

Précisons toutefois que l’IMC demeure une mesure imparfaite de l’obésité, notamment en fonction des morphotypes, des types de populations et ne tenant pas compte de la localisation de la masse grasse, élément déterminant dans la prédiction des facteurs de risques métaboliques et cardio-vasculaires. Rassurons-nous ainsi…

Source : Ezzati et al. Trends in adult body-mass index in 200 countries from 1975 to 2014 : a pooled analysis of 1698 population-based measurement studies with 19,2 million participants. Lancet 2016; 387: 1377–96. (Etude publiée le 1er avril 2016)

Partagez cet article !

Facebook Twitter Google Plus Viadeo LinkedIn

1 Commentaire

  1. Ça fait quand même peur tout ça. Il faut vraiment que chacun fasse des efforts afin de réapprendre à manger mieux et manger sainement. Le fait maison il n’y a rien de tel pour gérer son alimentation. Personnellement je n’achète plus de choses préparées (gâteaux, céréales, plats, sauces etc) afin de pouvoir savoir ce que je met vraiment dans mon assiette.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *