La santé
par la nutrition

Categories Menu

Le SOPK touche 1 femme sur 10 : alimentation et mode de vie comme précieux leviers d’action

Le SOPK touche 1 femme sur 10 : alimentation et mode de vie comme précieux leviers d’action

Le syndrome des ovaires polykystiques, communément appelé SOPK, vous connaissez ? Ce terme, disons-le barbare, désigne une pathologie hormonale féminine qui toucherait 1 femme sur 10 selon les sources officielles1. Elle se traduit en particulier, au niveau clinique, par : Des cycles menstruels irréguliers, Des troubles de la fertilité, Une hyperandrogénie (niveau anormalement élevé d’hormones masculines) dont les manifestations cliniques sont d’intensité très variable selon les femmes, et parmi lesquelles figurent : hirsutisme (hyperpilosité), alopécie (chute de cheveux) et/ou acné, Des troubles métaboliques : pré-diabète, surpoids, risque cardio-vasculaire accru. Nota : chacun de ces symptômes pris isolément peut avoir d’autres origines que le SOPK.   SOPK, un diagnostic trop tardif Le diagnostic de SOPK est à ce jour officiellement établi sur la base des « critères de Rotterdam » dont au moins deux doivent coexister, parmi : Troubles des cycles menstruels. Hyperandrogénie (avec symptômes cliniques ou établie sur la base de dosages biologiques). Echographie pouvant mettre en évidence des ovaires augmentés de volume et/ou la présence de multiples follicules immatures (voir définition en encadré) sur un ovaire ou les deux. Ce dernier critère n’est requis que sous condition d’âge et de symptomatologie annexe chez la femme.   Les follicules ovariens Ce sont de petits « sacs » présents dans chaque ovaire et qui contiennent les futurs ovocytes (communément appelés « ovules ») dont un exemplaire sera libéré au moment de l’ovulation après un long processus de maturation. Théoriquement, une ovulation a lieu...

Lire la suite

Posté le 9 Mai, 2022 dans Aliments-santé, Articles Santé | 0 commentaires

L’ail, un aliment aux nombreux bénéfices sur la santé

L’ail, un aliment aux nombreux bénéfices sur la santé

Certains écrits Zoroastriens d’Iran datant du VIème siècle avant JC faisaient déjà référence aux vertus thérapeutiques de l’ail. Celui-ci était également utilisé par la population sumérienne, puis par les athlètes au cours des premiers jeux olympiques en Grèce pour développer leur endurance1.   Composition nutritionnelle de l’ail L’ail contient de nombreux composés, plus de 2000 ayant été identifiés. Les molécules les plus actives sur la santé sont des composés soufrés, également à l’origine de son odeur caractéristique2. L’allicine est celui qui est le plus étudié (faisant partie de la famille des S-alk(en)ylcystéine sulfoxydes et dérive de la cystéine). Lorsque l’ail est endommagé, celui-ci libère une enzyme particulière – l’allinase – à l’origine de la transformation de l’alliine en allicine (également connu sous le nom plus technique de diallylthiosulfinate ou propenyl-2-propene thiosulfinate)3. C’est d’ailleurs l’action de l’allinase qui confère une odeur particulièrement forte et volatile à l’allicine, l’alliine étant inodore et sans saveur. Au même titre que les polyphénols, on peut retenir que le composé à l’origine de vertus sur la santé est donc le fruit d’une agression du végétal. L’allicine est toutefois très instable. Elle se décompose en effet rapidement dans le tube digestif pour être transformée en différentes molécules (ajoènes, vinyldithiines et sulfides), fort heureusement car il s’agit d’une molécule particulièrement toxique pour la cellule. L’ail contient par ailleurs des polyphénols (apigénine et myricétine essentiellement) et des saponines....

Lire la suite

Posté le 31 Août, 2021 dans Aliments-santé, Articles Santé | 0 commentaires

Idée recette : muffins sarrasin myrtilles

Idée recette : muffins sarrasin myrtilles

Présentation de la recette : la recette des muffins sarrasin myrtilles est sans gluten (utilisation de farine de sarrasin et de farine de pois chiches) et sans lactose. Temps de préparation : 20 minutes Cuisson à 140°C : environ 20-25 minutes avec des myrtilles congelées ou environ 15-20 minutes avec des myrtilles fraîches. Nombre de parts : 6 à 8 muffins. Cela dépend des dimensions des moules utilisés.   Œufs 200g (environ 4 œufs moyens)   Miel de sarrasin 50g (ou un autre miel si vous ne trouvez pas de miel de sarrasin ou si ce miel a un goût trop prononcé pour vous)   Farine de sarrasin 60g et farine de pois chiches 60g   Huile d’olive 20g   Sarrasin décortiqué grillé (kasha) non cuit au préalable 50g dans la préparation + environ 2g pour décorer chacun des muffins   Myrtilles (congelées ou fraîches) 80g     Remarques nutritionnelles Les farines utilisées (sarrasin et pois chiches) ne contiennent pas de gluten. Par ailleurs, la farine de sarrasin possède un index glycémique moyen, la farine de pois chiches un index faible, contrairement aux farines de blé raffinées généralement utilisées en Pâtisserie (T45, T55). L’huile d’olive est riche en oméga 9 (acide oléique), en vitamine E et en composés antioxydants (polyphénols notamment). Les myrtilles sont riches en antioxydants, notamment en lutéine et en zéaxanthine.   Déroulé de la recette Préparer les moules à muffins sur une...

Lire la suite

Posté le 26 Août, 2021 dans Recettes | 2 commentaires

Idée recette : verrine abricot amande romarin

Idée recette : verrine abricot amande romarin

Présentation de la recette : la recette verrine abricot amande romarin est sans gluten (utilisation de farine de sarrasin), sans lactose, sans œufs. Temps de réalisation : environ 1h30 de préparation Nombre de parts : 4 verrines   Farine de sarrasin 40g   Miel d’acacia 22g   Sucre de canne complet 25g   Huile d’olive 27g   Abricots 310g + quantité suffisante pour la décoration   Jus de citron 10g Amandes en poudre 20g + Purée d’amandes 70g   Romarin séché 2.5g + Fleurs de romarin (en option) en quantité suffisante   Pectine NH 2g (en option) + Agar agar 2g   Eau 130g   Sel 1 pincée   Étape 1 : réaliser le crumble sarrasin amande romarin Ingrédients Farine de sarrasin 40 g Sucre de canne complet 7 g Amandes en poudre 20 g et purée d’amandes 20g Sel 1 pincée Huile d’olive 10 g Romarin séché 0,5 g Eau 10 g POIDS TOTAL 107,5 g Déroulé Préparer un tapis de cuisson posé sur une plaque de cuisson. Peser ensemble la farine de sarrasin, le sucre de canne complet, la poudre d’amandes, le sel, l’huile d’olive, la purée d’amandes et le romarin séché coupé en petits morceaux. Mélanger à la main jusqu’à obtenir une consistance sableuse. Ajouter l’eau. Mélanger à la main pour obtenir un mélange friable qui s’agglomère un peu mais sans trop le travailler pour ne pas obtenir une pâte...

Lire la suite

Posté le 26 Août, 2021 dans Recettes | 1 commentaire

Complémentarité Physiothérapie-Nutrition, un exemple d’approche holistique

Complémentarité Physiothérapie-Nutrition, un exemple d’approche holistique

Soigner et accompagner une personne et non une pathologie : outre le fait d’être plus humain, cela se révèle bien plus efficace, dans une approche holistique de la personne. Cet article a pour but, à travers l’étude de la complémentarité entre deux professions : le professionnel de la nutrition et le physiothérapeute, de donner un exemple d’approche décloisonnée et interdépendante pour optimiser la santé d’un patient. Après être revenu sur l’importance de sensibiliser aux bienfaits de l’activités physique et du mouvement pour le nutritionniste, nous étudierons l’importance de connaître l’impact de l’alimentation sur la santé pour le physiothérapeute. Pour cela, nous développerons cet impact de l’alimentation à travers l’exemple des douleurs chroniques, des douleurs référées, de la régulation de l’inflammation et du développement de nos capacités d’adaptation. Bonne lecture. « Être bien dans sa tête, bien dans son assiette et bien dans ses baskets”…tels sont les piliers de la santé. Deux professions de santé œuvrent, entre autres, pour optimiser ces piliers. Le physiothérapeute est un professionnel de la rééducation dont l’objectif est d’amener le patient sportif ou non à mieux bouger. On peut résumer cette profession à un traitement pour le mouvement et par le mouvement. Le nutritionniste, conseiller en nutrition, va chercher à optimiser l’alimentation de son patient pour améliorer sa qualité de vie (douleur, sommeil, bien-être), répondre à des problématiques de poids et agir en prévention primaire et...

Lire la suite

Posté le 17 Août, 2021 dans Articles Santé, Au quotidien, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 1 commentaire

Devez-vous avoir peur de manger des œufs chaque jour ?

Devez-vous avoir peur de manger des œufs chaque jour ?

« Si je mange un œuf tous les jours, n’est-ce pas problématique pour mon cholestérol ? Mon médecin m’a toujours dit de ne pas dépasser 3 œufs par semaine ». Je pense que cette question est celle qui m’a été le plus fréquemment posée depuis que je réalise des conférences et des formations. Car, en effet, quelle personne présentant un excès de cholestérol n’a pas reçu comme conseil de faire attention à sa consommation d’œufs ? A en croire les recommandations encore d’actualité pour certains, il serait nécessaire de réduire sa consommation à 2, voire 3 unités par semaine maximum au risque de voir sa cholestérolémie grimper et les complications cardiovasculaires associées apparaître. Malgré tout, l’œuf garde une place centrale dans l’alimentation de nombreuses populations, y compris des français.  En 2018, 98% en consommaient selon le syndicat interprofessionnel des œufs (217 par an en moyenne). Conséquence inattendue du confinement, celui-ci a fait s’envoler les ventes d’œufs en France, avec une croissance de 15% au cours des sept premiers mois de 2020, contre 2% habituellement. Bémol important, en France, 47% des poules sont encore élevées en cage contre 18% d’origine biologique (bien que le mode d’élevage apparaisse officiellement comme le principal critère de sélection des œufs). Un auteur culinaire français du XVIIIème siècle, Menon, disait déjà de l’œuf qu’il « est un aliment excellent et nourrissant que le sain et le malade, le pauvre et le riche partageaient ensemble...

Lire la suite

Posté le 18 Fév, 2021 dans Aliments-santé, Articles Santé, Produits | 0 commentaires