La santé
par la nutrition

Categories Menu

6 (vraies) raisons pouvant justifier un régime sans gluten

6 (vraies) raisons pouvant justifier un régime sans gluten

Ce fameux gluten. Difficile de passer à côté des débats médiatiques relatifs à cette protéine issue de certaines céréales, notamment du blé, et qui serait à l’origine de nombreux maux de la société moderne, depuis la simple fatigue jusqu’aux pathologies auto-immunes. Mais, qu’en est-il précisément ? Il est difficile de répondre à cette question. Les connaissances évoluent en effet en permanence (les miennes y compris) et se retrouvent au cœur de débats scientifiques. Certains considèrent qu’en dehors de la maladie cœliaque, la problématique du gluten est inexistante voire un faux problème. Pour d’autres, cette protéine serait à bannir totalement au regard des conséquences multiples, pour ne pas dire dramatiques, sur la santé. Bien sûr, le premier camp juge le second comme incompétent et dogmatique, tandis que le second considère le premier totalement fermé à toute actualisation de ses connaissances. Je vous propose de tenter d’y voir plus clair. Si vous souhaitez aller à l’essentiel Qu’est-ce que le gluten ? Vous l’avez sans doute déjà lu, gluten vient de « glu » signifiant colle. Il s’agit de la réserve protéique nécessaire à la germination du grain. Plus précisément, le gluten est la fraction insoluble des protéines, elle-même constituée de deux sous-unités : les prolamines et les glutélines (dans le cas du blé, la céréale aujourd’hui au cœur du sujet, il s’agit respectivement des gliadines et des gluténines). La fraction protéique incriminée dans la maladie cœliaque...

Lire la suite

Posté le 13 Mar, 2018 dans Actualités, ArticlePopulaires2, Santé, tedt | 13 commentaires

Carence, anémie : quelle alimentation si vous manquez de Fer ?

Carence, anémie : quelle alimentation si vous manquez de Fer ?

Le Fer représente un des minéraux dont la gestion nutritionnelle est particulièrement complexe. Si vous en manquez, vous voilà exposé(e) aux risques de fatigue, d’augmentation des risques infectieux voire d’infertilité. Si vous en avez trop, cet excès est alors un des éléments les plus pro-oxydatifs. Tout est donc encore une fois une question d’équilibre. Malgré sa présence en faible quantité dans l’organisme, le fer est indispensable pour préserver la santé et la vitalité. Il permet notamment à l’oxygène d’être transporté par les globules rouges dans le sang, expliquant ainsi qu’une anémie (terme technique définissant la carence en Fer) soit à l’origine d’une fatigue physique intense. Identifiez votre déficit De nombreuses situations peuvent expliquer un déficit, voire une carence en Fer : une pratique sportive intensive, des pertes menstruelles importantes, une grossesse, des hémorragies, une perturbation du microbiote intestinal, etc. Toutefois, avant toute démarche de supplémentation, je vous conseille de vérifier votre statut en Fer par une analyse de sang. La ferritine est souvent dosée (norme entre 50 et 200 µg/l) mais il s’agit avant tout d’un marqueur dont la valeur peut s’avérée haute en cas d’inflammation, donc insuffisante pour diagnostiquer une anémie (l’infllammation pourra être avérée par le dosage de la CRP (ou encore mieux de la CRPus) ou une atteinte hépatique avec des transaminases élevées). Le récepteur soluble à la transferrine représente alors un marqueur plus précis (normes de 2,2 à 5...

Lire la suite

Posté le 1 Sep, 2017 dans ArticlePopulaires2, Articles Santé, tedt | 13 commentaires

Zinc : en quoi est-il essentiel ? Comment couvrir vos besoins ?

Zinc : en quoi est-il essentiel ? Comment couvrir vos besoins ?

Présent à hauteur de 1,5 à 2,5 grammes dans l’organisme d’un adulte, le zinc est un minéral souvent peu évoqué comme une priorité nutritionnelle bien qu’il soit essentiel à votre santé. Il permet à l’ensemble des protéines de l’organisme d’assurer efficacement leurs fonctions. Il intervient également dans le fonctionnement des cellules immunitaires, des hormones, des tissus musculaires (60% des réserves en zinc y sont présentes) et du statut osseux (30% des réserves, dont 2/3 pouvant être relargués dans la circulation sanguine en cas de déficit). Il contribue enfin à la bonne expression des gènes, en synergie avec les vitamines B6, B9 (ou folates) et B12, grâce à un mécanisme appelé méthylation.  Quels sont les principaux signes d’un déficit en zinc ? Un déficit important en zinc peut se traduire par une altération de toutes les situations nécessitant une synthèse protéique accrue, notamment : Une altération de la qualité de la peau (sécheresse, peau rugueuse, etc.), des cheveux (secs, cassants, perte de cheveux) et/ou des ongles (striés, cassants, tâchés). Une susceptibilité aux infections. Une difficulté à cicatriser. Une perte de goût ou de l’odorat, Une perturbation du métabolisme de l’insuline : prise de poids, insulino-résistance, etc. Des troubles de la fertilité. De nombreuses situations peuvent par ailleurs fortement augmenter les besoins en zinc : la pratique sportive régulière, la grossesse ou toute situation à l’origine d’une synthèse protéique accrue (cicatrisation,...

Lire la suite

Posté le 20 Juin, 2017 dans ArticlePopulaires2, Articles Santé, tedt | 8 commentaires

Les clés nutritionnelles de l’équilibre alimentaire

Les clés nutritionnelles de l’équilibre alimentaire

Voici les principales clés nutritionnelles et pratiques pour équilibrer votre alimentation au quotidien. Prenez le temps de bien mastiquer, de mâcher et de manger dans le calme  Au minimum 20 min par repas, en conscience (loin de tout ordinateur, smartphone ou TV). En dessous de ce délai, votre cerveau et votre système digestif n’ont pas le temps d’intégrer les messages liés à ce que vous venez de manger. Faites le test de mastiquer 20 fois une bouchée avant de l’avaler ou de poser votre fourchette entre chaque bouchée… Vous vous rendrez compte à quel point nous pouvons être à table sans réellement prêter attention à l’acte même de manger. Portez votre attention sur la sensation de faim et de satiété Arrêter de manger quand la satiété arrive, même si l’assiette n’est pas terminée. Si besoin, l’utilisation d’assiettes plus petites est d’ailleurs très efficace. Cuisinez, le plus souvent possible Limiter votre consommation de plats industriels, en particulier quand la liste d’ingrédients est longue. Avoir de la vaisselle à la fin du repas est bon signe ! Faites la part-belle aux produits bruts, de saison et locaux  Privilégier en particulier les végétaux de saison, bio et/ou d’origine locale si l’agriculteur n’utilise pas de pesticides. Il en est de même pour les produits céréaliers complets (pain complet par exemple) et pour les produits torréfiés (café, chocolat), le thé et les infusions. Consommer...

Lire la suite

Posté le 10 Mai, 2017 dans Articles Santé, tedt | 76 commentaires

Mangez des œufs au petit déjeuner !

Mangez des œufs au petit déjeuner !

Quel plaisir de sentir la bonne odeur du pain frais et du café au réveil ! En tant que Français, notre célèbre baguette est en effet au premier rang des aliments consommés au petit déjeuner. Et bien souvent, nous y ajoutons un peu de confiture, de miel ou de beurre, accompagné d’un verre de jus de fruits et d’un produit laitier. Le petit déjeuner idéal, me direz-vous ! Regardons ce qu’il en est de plus près d’un point de vue micronutritionnel…  Découvrir l’article en vidéo : cliquez ici   Mangez « salé » le matin pour doper votre éveil et votre motivation ! Bacon, œufs brouillés, omelette, charcuterie, saumon, etc. : si l’on se penche sur le contenu du petit déjeuner des autres pays, nous constatons rapidement que nous sommes un des rares pays à ne pas ou peu consommer de protéines animales. Faut-il alors s’armer d’une fourchette pour attaquer le petit déjeuner et copier nos voisins d’outre atlantique ? La question mérite d’être posée car effectivement, manger une source de protéines animales le matin présente plusieurs avantages : Afin de stimuler l’éveil et la motivation, l’organisme fabrique un neuromédiateur en début de matinée, la Dopamine. C’est votre « Starter », celui qui va vous donner envie de vous lever avec entrain et de mener vos projets tout au long de la journée. Or cette dopamine est directement synthétisée à partir d’un acide aminé abondant dans les protéines...

Lire la suite

Posté le 15 Avr, 2013 dans ArticlePopulaires2, Articles Santé, Au quotidien, Conseils en santé et nutrition au quotidien, Les conseils sur la nutrition, la micronutrition et le sport, tedt | 293 commentaires

Index glycémique, charge glycémique : comment optimiser son poids et son bien-être

Index glycémique, charge glycémique : comment optimiser son poids et son bien-être

  Qui n’a jamais entendu dire que les glucides complexes sont des sucres « lents » et les glucides simples des sucres « rapides » ? Si seulement les choses étaient aussi simples… En effet, si une notion est essentielle pour bien comprendre le rôle de la nutrition sur la santé, c’est bien celle des glucides et de leur effet – complexe – sur la sécrétion d’insuline. L’insuline est une hormone se situant au carrefour de nombreuses voies métaboliques. Elle permet en effet à l’organisme de stocker sous forme de glycogène le glucose présent dans le sang en trop grande quantité suite à une consommation excessive d’aliments glucidiques ou d’aliments dits « hyperglycémiants ». Toutefois, si ce stock de glycogène est déjà saturé, l’organisme va transformer l’excédent de glucose en triglycérides, constituants de base…des graisses corporelles. Par ailleurs, la sécrétion d’insuline favorise la mise en réserve des graisses alimentaires consommées au cours du même repas. Il est donc essentiel pour toute personne souhaitant optimiser son état de santé, ses performances ou contrôler son poids de privilégier les aliments glucidiques à l’origine d’une faible sécrétion d’insuline. Autant, voire davantage que de veiller à limiter sa consommation alimentaire en graisses. Pour bien comprendre le rôle de l’insuline, et par voie de conséquence celui des aliments glucidiques que nous consommons au quotidien, quelques notions de biochimie s’imposent.    Rôle énergétique des glucides  Le principal rôle des glucides est énergétique....

Lire la suite

Posté le 28 Mar, 2013 dans ArticlePopulaires2, Articles Santé, Au quotidien, Conseils en santé et nutrition au quotidien, Les conseils sur la nutrition, la micronutrition et le sport, tedt | 134 commentaires