La santé
par la nutrition

Categories Menu

75% des français ne réalisent pas assez d’activité physique !

75% des français ne réalisent pas assez d’activité physique !

Selon une récente enquête réalisée en mars 2014 auprès de 1100 Français âgés de 18 à 64 ans par l’Institut de Recherche biomédicale et d’Epidémiologie du Sport (IRMES) et BVA : 75% des Français n’atteignent pas les objectifs de l’OMS en matière d’activité physique, à savoir parcourir au minimum 10 000 pas/jour : 1/3 d’entre eux réalisent moins de 5 000 pas/jour ! La proportion de sédentaires ne cesse d’augmenter : 29% en 2014 (contre 22% en 2012) alors que celle des actifs diminue progressivement : 11% en 2014 contre 16% en 2012 (amis sportifs, mobilisez-vous !) Près d’un Français sur 2 ne réalise aucune activité physique et pour l’autre moitié, elle ne le fait qu’à auteur de 3/4 d’heure qu’une fois par semaine… Le temps passé devant la TV ou l’ordinateur par les adolescents lui, augmente en conséquence, les ados restant plus de 6h devant leur écran réalisent à peine 6000 pas/jour. Les motifs  Ce sondage révèle que les Français ne réalisent pas d’activité physique pour les motifs suivants :  Horaires de travail : 40% Absence d’équipements : 36% Manque de motivation: 17% Les motivations A peine 15% des Français réalisent leur activité physique pour le plaisir, contre 65% pour des raisons de santé et d’entretien physique....

Lire la suite

Posté le 14 Juin, 2014 dans Actualités, Au quotidien, Les conseils sur la nutrition, la micronutrition et le sport | 4 commentaires

Les 10 conseils indispensables pour bien s’alimenter pendant une course

Les 10 conseils indispensables pour bien s’alimenter pendant une course

Nous avons eu l’occasion d’évoquer les 10 principaux conseils alimentaires pour bien préparer une course, voyons aujourd’hui les 10 conseils essentiels pendant l’effort. 1) La priorité : s’hydrater, s’hydrater et… s’hydrater ! C’est désormais bien connu, l’hydratation est essentielle pour compenser les effets de la déshydratation assurant la régulation de la température corporelle. En effet, la majorité de l’énergie produite par l’organisme est dissipée sous forme de chaleur. Or « sueur » ne signifie pas « eau » : lorsque vous transpirez, vous perdez de l’eau certes, mais aussi du Sodium et dans une moindre mesure d’autres minéraux (Potassium, Magnésium, Zinc, Cuivre). Or le Sodium est essentiel à la régulation des échanges cellulaires : si vous transpirez beaucoup sans compenser ces pertes, il peut s’en suivre ce que l’on appelle une hyponatrémie symptomatique, plus communément connue sous le terme d’intoxication par l’eau et pouvant être à l’origine d’une baisse des performances, d’arrêt d’effort voire de perte de connaissance au cours des épreuves d’ultra-endurance. Le niveau de déshydratation varie en fonction de la nature et de l’intensité de l’effort, du climat et des sportifs. On considère de manière empirique que 1% de déshydratation du poids corporel engendre une altération des performances de l’ordre de 10%, une déshydratation de 2% de l’ordre de 20% (soit 1,4 L pour un athlète de 70kg), etc. Même si ces valeurs sont empiriques et approximatives, elles permettent néanmoins de se rendre compte de...

Lire la suite

Posté le 10 Juin, 2014 dans Les conseils sur la nutrition, la micronutrition et le sport, Pendant l'effort | 17 commentaires

Les 10 conseils alimentaires essentiels pour bien préparer une épreuve d’endurance

Les 10 conseils alimentaires essentiels pour bien préparer une épreuve d’endurance

1) Hydratez-vous En effet, débuter l’épreuve dans un état normo-hydraté est essentiel, non seulement pour limiter les effets de la déshydratation mais également pour éliminer les toxines produites par l’organisme. En pratique : boire au minimum chaque jour 1,5 l d’eau et 500ml/heure d’entraînement. Au cours des trois jours précédant la course, boire au minimum 2 litres/jour pour bien hydrater votre organisme et mettre en réserve les glucides sous forme de glycogène. Lire le dossier complet sur l’eau  2) Privilégiez une alimentation riche en « calories pleines » : végétaux et légumineuses Pour répondre efficacement aux sollicitations musculaires que vous lui demandez, en course comme à l’entraînement, votre organisme a besoin d’un statut optimal en micronutriments (vitamines, minéraux, oligoéléments) et d’une balance acido-basique équilibrée. En pratique : pensez à incorporer à chaque repas une source de végétaux (fruits ou légumes) crus et une source cuite, consommer le plus souvent possible (idéalement 2 à 3 fois par semaine) des légumineuses (lentilles, fèves, haricots secs, pois cassés, pois chiches), des produits amylacés (riz, quinoa, millet, pomme de terre, pâtes ou boulgour à base d’épeautre…), des épices et des aromates. D’une manière générale, ces aliments possèdent ce que l’on appelle un index glycémique faible ou moyen : ils ne génèrent qu’une faible sécrétion d’insuline par l’organisme et favorisent ainsi la concentration, les performances et la gestion du poids. Lire le dossier complet sur l’index glycémique  Lire le dossier sur l’acidité...

Lire la suite

Posté le 6 Juin, 2014 dans Avant l'effort, Les conseils sur la nutrition, la micronutrition et le sport | 5 commentaires