La santé
par la nutrition

Categories Menu

Protégez vos défenses naturelles

Posté le 22 Fév, 2013 dans Articles Santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 0 commentaires

Protégez vos défenses naturelles

 

L’hiver sollicite intensément et durablement nos défenses immunitaires et l’approche du printemps nous trouve souvent affaiblis et fragilisés faces aux multiples microbes encore bien vivaces. Les rituelles épidémies de gastro-entérites qui débutent avec les périodes de fêtes de fin d’année se disputent la vedette avec les syndromes grippaux et autres infections respiratoires, du rhume banal aux bronchiolites des plus petits ou trachéo-bronchites des plus grands.

Bien qu’ à l’exception des gastro-entérites la plupart de ces affections et infections soient d’expression respiratoire, l’intestin garde une place prépondérante dans nos systèmes de défenses contre les infections hivernales. En effet, c’est dans sa paroi qu’ au contact de la flore intestinale les ¾ de nos cellules immunitaires s’aguerrissent pour stimuler notre réponse immunitaire. Redistribuées ensuite dans l’organisme elles y maintiennent un état d’alerte permanent. C’est ainsi que l’intégrité de notre flore intestinale et de notre paroi intestinale garantit une première ligne de défense efficace.

La meilleure protection est la prévention. Nombre de micronutriments participent aux mécanismes immunitaires, anti-inflammatoires et de cicatrisation. Une alimentation respectueuse de notre santé, adaptée à nos capacités digestives, participant à l’équilibre de notre organisme et à ses mécanismes de guérison est une étape préliminaire incontournable pour qui veut aborder et traverser l’hiver en bonne santé.

Les aliments à privilégier sont ceux riches en vitamines et minéraux anti-oxydants, protégeant nos cellules des diverses agressions microbiennes, tels que les vitamines C et E, le zinc et le sélénium. Ces micronutriments ont pour certains une action directe sur les mécanismes immunitaires.

La vitamine C est particulièrement présente dans les fruits, comme le kiwi (94 mg/100 g) et les agrumes (80 mg/100 g), mais aussi nombre de légumes verts de saison comme les choux (60 mg/100 g). Le persil (200 mg/100 g) rappelle l’intérêt d’agrémenter nos plats d’aromates, épices et condiments pour en augmenter les vertus nutritionnelles.

Les vitamines A et E sont solubles dans les graisses et sont donc majoritairement apportées par les aliments gras. La vitamine A est présente dans le foie (23 500 µg/ 100 g), le beurre (700 µg/ 100 g), le jaune d’œuf (570 µg/100 g).

Le béta-carotène (ou provitamine A) est fortement présent, comme son nom le suggère, dans les carottes (10.000 µg /100g), mais aussi les épinards (6000 µg/100 g) et les fruits oranges, moins de saison (melon, abricots, …).

Le zinc enfin est présent dans de très nombreuses réactions liées à l’immunité, l’inflammation, la cicatrisation. Certains  aliments en sont riches, comme les huîtres, les légumes verts, les lentilles …

Nous avons vu que le contact des bactéries intestinales avec nos cellules immunitaires conditionne la qualité de la réponse de ces dernières. Comment ne pas insister sur la préservation, la restauration et l’entretien de cette flore intestinale en période hivernale : l’efficacité de la prise régulière de probiotiques en période hivernale n’est plus à démontrer sur la gravité et la fréquence des affections respiratoires autant que sur celle des diarrhées virales.

 

Partagez cet article !

Facebook Twitter Google Plus Viadeo LinkedIn

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez toute l'actualité de

 

La Santé par la Nutrition

 

en vous inscrivant à la Newsletter

Prénom :

Nom :

Email :