La santé
par la nutrition

Categories Menu

Fruits et légumes du mois de Mars

Posté le 4 Mar, 2017 dans Aliments-santé | 0 commentaires

Fruits et légumes du mois de Mars

En ce mois de printemps, voici les propriétés nutritionnelles des fruits et légumes de Mars.

Légumes locaux : Carotte, céleri rave, chou, chou-fleur, endive, mâche, oignon, poireau, cresson, brocoli, épinard, navet.

Fruits locaux : Poire, pomme, kiwi.

Fruits : Avocat, orange, pamplemousse.

Capture

Capture

Capture

Légume du mois de Mars : le céleri

Originaire de la région méditerranéenne, le céleri est une plante potagère dont on consomme les côtes et les feuilles (céleri-branche), la racine et les graines (céleri-rave). Il est reconnu pour sa faible teneur calorique, mais ses feuilles et ses graines regorgent de qualités nutritionnelles :

  • Le céleri est riche en polyacétylènes aux actions bénéfiques sur la gestion de l’inflammation et aux propriétés antibactériennes (1).
  • Les flavonoïdes (apigénine, lutéoline, kaempférole) les plus abondants dans le céleri est l’apigénine, un antioxydant aux propriétés anticancéreuses. Des extraits de feuilles de céleri (100 à 200 mg/kg de poids corporel par jour) consommés par des souris ont par ailleurs permis une normalisation des paramètres cardio-vasculaires (2).
  • Les acides phénoliques (acide caféique, acide coumarique et acide férulique) possèdent des propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes aux rôles préventifs sur la santé, en particulier des maladies cardiovasculaires (3).

L’ensemble des composés phénoliques et les flavonoïdes contenus dans le céleri présentent des propriétés vasodilatatrices, faisant ainsi du céleri un allier dans le cadre de la gestion de l’hypertension (4).

Le céleri aurait également des effets apaisants sur les ulcères gastriques. L’utilisation d’extraits de céleri chez des souris atteintes d’ulcères permet en effet de réduire le nombre de lésions gastriques (5).

Recette de saison : salade de céleri rave aux noix

Personnes :  4     | Difficulté : Facile | Préparation : 10 Minutes | Crue

Capture111

Capture11111

Sources :

  1. Christensen LP, Brandt K.Bioactive polyacetylenes in food plants of the Apiaceae family: Occurrence, bioactivity and analysis. J Pharm Biomed Anal 2006 March 4.
  2. Mahin Dianat, et al., The effect of hydro-alcoholic celery (Apiumgraveolens) leaf extract on cardiovascular parameters and lipid profile in animal model of hypertension induced by fructose, Avicenna J Phytomed. 2015 May-Jun; 5(3): 203–209.
  3. Yang Yao, et al., Phenolic Composition and Antioxidant Activities of 11 Celery Cultivars, Journal of Food Science, Volume 75, Issue 1, pages C9–C13, January/February 2010.
  4. Vergara-Galicia Jorge et al., Vasorelaxant activity of extracts obtained from Apium graveolens: Possible source for vasorelaxant molecules isolation with potential antihypertensive effect, Asian Pac J Trop Biomed. 2013 Oct; 3(10): 776–779.
  5. Al-Howiriny T et al., Gastric antiulcer, antisecretory and cytoprotective properties of celery (Apium graveolens) in rats, Pharm Biol. 2010 Jul;48(7):786-93
  6. Table de composition nutritionnelle des aliments ciqual 2016.

Fruit du mois de Mars : le Kiwi

Le kiwi n’est arrivé en France qu’au XXème siècle. Selon la variété, sa chair peut être jaune, verte ou rouge, ce festival de couleurs étant possible grâce à la présence de ces fameux caroténoïdes et de la chlorophylle. Fruit de l’actinidia, la Hayward est la variété la plus cultivée en France. La Chinabelle est par ailleurs une production exclusivement française.

  • Les antioxydants du kiwi contribueraient à protéger l’ADN des attaques du stress oxydatifen particulier grâce à la présence de vitamines C, E et de polyphénols (1,2).
  • Sur le plan cardiovasculaire, une étude a mis en évidence l’effet bénéfique de la consommation de 3 kiwis par jour sur les taux de lipides plasmatiques et sur l’agrégation plaquettaire (diminution de 15% des niveaux de triglycérides sanguins et de 18% l’agrégation plaquettaire) (3).

Sources :

  1. Ben H. Collins, Kiwifruit Protects Against Oxidative DNA Damage in Human Cells and In Vitro, Nutrition and Cancer, Volume 39, Issue 1, 2001.
  2. Collins AR, Kiwifruit as a modulator of DNA damage and DNA repair, Adv Food Nutr Res. 2013;68:283-99.
  3. Asim K. Duttaroy, et al., Effects of kiwi fruit consumption on platelet aggregation and plasma lipids in healthy human volunteers, Platelets, Volume 15, Issue 5, 2004
  4. Table de composition nutritionnelle des aliments ciqual 2016.

Recette de saison : canapés au saumon et kiwi

Personnes :   4    | Difficulté : Facile | Préparation : moins de 15 Minutes | Crue

 Capture99

Capture88

 Bon appétit !

Anthony Berthou

Partagez cet article !

Facebook Twitter Google Plus Viadeo LinkedIn

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez toute l'actualité de

 

La Santé par la Nutrition

 

en vous inscrivant à la Newsletter

Prénom :

Nom :

Email :