La santé
par la nutrition

Categories Menu

Comment le marketing veut vous faire manger des céréales au petit déjeuner ?

Comment le marketing veut vous faire manger des céréales au petit déjeuner ?

« Céréales » : voilà un terme qui a bon dos. Nombreux sont ceux mangeant leur bol de céréales soufflés, de muesli croustillant ou leur paquet de biscuits spécifiques avec la bonne conscience d’un petit déjeuner équilibré. Le marketing a fait son oeuvre… Votre bol de céréales soufflés et vos biscuits spécial « petit déjeuner » Pour paraitre croustillants et légers, les céréales du petit déjeuner sont soufflés, voire extrudés, ce qui signifie que leur paroi a été éclatée par des procédés industriels.  Loin d’être anodines, ces transformations sont à l’origine d’une forte élévation de l’index glycémique du céréale concerné, favorisant les hypoglycémies réactionnelles, donc la fatigue, la baisse de vigilance, la prise de poids et les inflammations chroniques. Rajoutez-y du sucre pour la saveur sucrée et vous avez là un puissant cocktail à insuline ! Y compris les céréales marketés pour la minceur. Mangez du sucre en morceau, le résultat physiologique sera équivalent. Je généralise et je caricature me direz-vous : pas tant que ça. Découvrir l’article sur l’index glycémique. Préférez du vrai muesli A l’inverse, le muesli traditionnel possède un index glycémique plus faible. D’autant plus s’il est choisi sans sucres ajoutés et si vous rajoutez vous-même quelques dès de fruit frais, des graines (lin, sésame, tournesol, courge, chia, etc.), des noix et des amandes qui vous apporteront des oméga 3, du Magnésium et de nombreux antioxydants. Faites preuve d’imagination en confectionnant...

Lire la suite

Posté le 6 Juil, 2014 dans Conseils en santé et nutrition au quotidien | 4 commentaires

Que manger sur « le pouce » ?

Que manger sur « le pouce » ?

Dans le hall de gare, dans un aéroport ou en ville, trouver un repas équilibré relève parfois du parcours du combattant quand on a peu de temps devant soi pour déjeuner. Car lorsque l’on se penche sur la composition des sandwichs ou des salades, autant dire que la partie nutritionnelle est bien souvent relayée au second plan… Plus les années passent et plus le prix du sandwich augmente, alors que les quantités de protéines animales elles, diminuent : et effectivement, il n’y a pas mieux pour réduire le cout de revient. Le pain, le beurre ou la mayonnaise sont les ingrédients les plus économiques dans un sandwich, à l’inverse du jambon, de la volaille ou du poisson. C’est un peu comme les tranches de jambon au sein des rayons de supermarché : elles sont progressivement et subtilement passées de 50 à 45g, puis à 40g sans que le prix lui, diminue. Au delà de l’augmentation du prix au kilo, ce sont ainsi les quantités de protéines consommées qui en pâtissent.  Il en est de même lorsque vous achetez des salades composées prêtes à consommer, rares sont celles qui apportent une quantité satisfaisante de protéines : 120 à 150g de volaille, de poisson ou de viande représentent une quantité optimale pour un déjeuner au cours d’un repas classique. Il n’est pas rare, pour ne pas dire fréquent, de constater des apports ne dépassant...

Lire la suite

Posté le 25 Juin, 2014 dans Conseils en santé et nutrition au quotidien | 1 commentaire

Le surimi : bon ou pas bon ?

Le surimi : bon ou pas bon ?

De quoi est véritablement composé ce bâtonnet étrange au gout de crabe, suscitant la curiosité quant à son origine et sa qualité nutritionnelle ?  Profitons de la campagne de communication « Venez Vérifiez », menée par Fleury Michon ces dernières semaines et dont l’objectif est de démontrer la qualité et la traçabilité mise en place autour du surimi, pour s’intéresser de plus près à sa composition. D’où vient le surimi ? La recette du surimi nous vient du Japon. Créé par les femmes de pécheurs au XVIIe siècle, le surimi portait alors le nom de kamaboko (« poisson haché » en Japonais) et était offert aux convives invités à table. Dans un but de conservation, la chair de poisson était lavée à l’eau douce à plusieurs reprises, puis salée et sucrée, donnant ainsi naissance à ce mystérieux produit.  Au cours des années 1970,  le produit s’oriente vers l’export, en particulier en Europe. Du fait de sa texture proche de celle du crabe, le produit est ainsi positionné, le paprika et les arômes de crabe étant rajoutés pour ce faire. Depuis, dans l’imaginaire Français (La France est le 2eme consommateur de surimi au monde) il s’agit de bâtonnets de chair de crabe pour certains, de déchets de poissons pour d’autres. Voyons donc ceci en détail !   De quoi est composé le surimi ? La campagne menée par Fleury Michon autour de l’origine du surimi a eu le...

Lire la suite

Posté le 10 Juin, 2014 dans Aliments-santé, Découvrez les astuces pour manger sainement | 7 commentaires

Vous faire plaisir en collation avec des amandes, des noix et du chocolat, vous avez le droit !

Vous faire plaisir en collation avec des amandes, des noix et du chocolat, vous avez le droit !

A l’heure du gouter, que manger pour se faire plaisir tout en prenant soin de sa santé ? Cette question taraude l’esprit de beaucoup d’entre-vous au moment où l’appel des biscuits et du chocolat se fait sentir.  Des amandes et des noix avec un peu de chocolat (noir) Oui, vous avez bien lu, des amandes et du chocolat (et non pas du chocolat aux amandes… bien que cette association pourrait tout à fait s’envisager). Les oléagineux (noix, noisettes, amandes), et encore plus le chocolat, sont souvent perçus comme des aliments peu compatibles avec une alimentation-santé. Bien au contraire. Le duo amandes-noix est  un excellent moyen de vous faire plaisir et de satisfaire vos besoins nutritionnels en deux micronutriments particulièrement déficitaires dans l’alimentation actuelle : les oméga 3 et le Magnésium. Rajoutez à ces pépites nutritionnelles un peu de chocolat noir, bio et à 70% de cacao minimum, et vous allez là une collation parfaite pour vous faire plaisir en toute conscience ! Le chocolat noir permet en effet d’optimiser la disponibilité du Tryptophane pour la synthèse de Sérotonine, le neuromédiateur de l’apaisement et du bien-être. Le chocolat noir, ou plus exactement le cacao qu’il contient, va par ailleurs compléter vos apports en Magnésium tout en apportant des polyphénols aux vertus antioxydantes ainsi que des alcaloïdes : de la théobromine aux propriétés sédatives, de la caféine et de la théophylline. Je vous conseille néanmoins de choisir un bon chocolat...

Lire la suite

Posté le 3 Juin, 2014 dans Aliments-santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien, Découvrez les astuces pour manger sainement | 21 commentaires

Vidéo : l’écosystème intestinal et équilibre digestif, faut-il arrêter le gluten et le lait de vache ?

Vidéo : l’écosystème intestinal et équilibre digestif, faut-il arrêter le gluten et le lait de vache ?

  Découvrez en vidéo ce qu’est l’écosystème intestinal et les mécanismes de l’intolérance au gluten ou aux protéines de lait de vache : ici. Retrouvez également l’article complet...

Lire la suite

Posté le 28 Mai, 2014 dans Articles Santé, Au quotidien, Conseils en santé et nutrition au quotidien, Les conseils sur la nutrition, la micronutrition et le sport | 0 commentaires

Obésité : quelles solutions ?

Obésité : quelles solutions ?

Aujourd’hui et demain (23 et 24 mai 2014) ont lieu les journées européennes de l’obésité : le collectif national des associations d’obèses (CNAO) en est un des acteurs majeurs. En tant que conseiller nutritionnel au sein de cette association et suite à l’émission en direct sur France Info hier, voici un bref état des lieux. Les chiffres parlent d’eux-mêmes Chacun d’entre nous connaît les célèbres slogans « Mangez 5 fruits et légumes par jour », « Mangez moins gras et moins salé » ou « Mangez-bougez » : le taux d’obésité est pourtant passé de 10 à 15% de la population Française entre 2000 et 2012, celui du surpoids de 30,6 à 32,3%, ce malgré les millions d’euro consacrés au Plan National Nutrition Santé (PNNS) 1 et 2 depuis 2001. L’obésité globale a ainsi augmenté de 76% entre 1997 et 2012, même si on reconnaît une légère décélération de la croissance. Ainsi, près de 15 millions de Français adultes souffrent de surpoids et 7 millions d’obésité selon la dernière étude Obépi 2012. Selon l’OMS, en 2008 le surpoids concernait 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus dans le monde et 40 millions d’enfants de moins de 5 ans, il devrait en toucher 3,3 milliards en 2030 : la prévalence de l’obésité a presque doublé entre 1980 et 2008. À l’échelle mondiale, 44% des diabètes, 23% des troubles cardio-vasculaires et jusqu’à 41% de certains cancers peuvent être...

Lire la suite

Posté le 23 Mai, 2014 dans Articles Santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 2 commentaires