La santé
par la nutrition

Categories Menu

Nutrition et détoxication du foie : info ou intox ?

Nutrition et détoxication du foie : info ou intox ?

Dans notre organisme le foie est le principal organe en charge d’assurer la détoxication, et son activité s’adapte à la quantité de xénobiotiques qui lui est amenée. Ces xénobiotiques sont des molécules étrangères à notre organisme tels que les médicaments, les hormones, les métaux lourds, mais aussi les composés chimiques associés à la préparation des aliments (tels que les fameux corps de Maillard). Le foie est la principale usine « d’épuration » de l’organisme : il traite la plupart des molécules qui lui sont étrangères et filtre en permanence le sang. Les cellules qui le constituent – les hépatocytes – bénéficient pour ce faire d’une longue durée de vie, de l’ordre d’une année voire de 500 jours, et d’une capacité importante de régénération. Comment votre foie élimine-t-il les xénobiotiques ? Pour assurer l’élimination des xénobiotiques, le foie intervient en plusieurs étapes pour transformer la substance initialement toxique en un dérivé soluble, qui sera éliminé par les urines ou les matières fécales. Le foie va éliminer ces substances à travers plusieurs étapes complexes, dont le bon fonctionnement dépend du niveau d’exposition aux xénobiotiques mais également de la prédisposition génétique et du statut nutritionnel. Quels sont les signes d’un besoin de détoxication hépatique ? Quand le foie n’est plus en mesure d’éliminer efficacement les xénobiotiques, différents symptômes peuvent apparaître : fatigue chronique, difficultés de récupération, acouphènes, migraines, somnolences post-prandiales, mauvaise haleine, langue chargée,...

Lire la suite

Posté le 14 Oct, 2014 dans Articles Santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 34 commentaires

Nutrition et sommeil : le secret se trouve dans l’assiette !

Nutrition et sommeil : le secret se trouve dans l’assiette !

Un bon sommeil est la clé d’une bonne santé. Négliger les origines et les conséquences d’un mauvais sommeil, c’est vous exposer à une fatigue chronique certes, mais également à des risques accrus de surpoids, de troubles de l’humeur ou encore de dépression. Prendre soin de ses nuits vous permettra au contraire de récupérer physiquement et mentalement de votre rythme de vie intense. Voyons tout ceci en détail. Nous sommes synchronisés sur 24h C’est ce que l’on nomme l’horloge circadienne ou rythme circadien. L’organisme humain se synchronise en effet naturellement sur une durée de 23h30 à 24h30 selon les individus. Ce rythme est déterminé par d’importantes variations neuro-hormonales : ainsi la mélatonine est secrétée en début de soirée, le sommeil s’avère plus profond vers deux heures du matin, la température corporelle est plus basse vers les 4-5h du matin et plus élevée vers 18-19h, la mémoire est consolidée la nuit, etc. Le chef d’orchestre de ce rythme circadien est une horloge interne, nichée dans l’hypothalamus et composée d’environ 10 000 neurones regroupés au sein de deux noyaux suprachiasmatiques, le tout sous le contrôle d’une quinzaine de gènes « horloge ». Fort heureusement, l’organisme fait appel à d’autres synchroniseurs pour se caler sur un cycle précis de 24h. Imaginez en effet à quoi ressemblerait notre société si certains d’entre nous se décalaient, chaque jour, de 30min ! Une véritable cacophonie. La lumière représente le principal facteur...

Lire la suite

Posté le 24 Août, 2014 dans Articles Santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien | 12 commentaires

Que manger sur « le pouce » ?

Que manger sur « le pouce » ?

Dans le hall de gare, dans un aéroport ou en ville, trouver un repas équilibré relève parfois du parcours du combattant quand on a peu de temps devant soi pour déjeuner. Car lorsque l’on se penche sur la composition des sandwichs ou des salades, autant dire que la partie nutritionnelle est bien souvent relayée au second plan… Plus les années passent et plus le prix du sandwich augmente, alors que les quantités de protéines animales elles, diminuent : et effectivement, il n’y a pas mieux pour réduire le cout de revient. Le pain, le beurre ou la mayonnaise sont les ingrédients les plus économiques dans un sandwich, à l’inverse du jambon, de la volaille ou du poisson. C’est un peu comme les tranches de jambon au sein des rayons de supermarché : elles sont progressivement et subtilement passées de 50 à 45g, puis à 40g sans que le prix lui, diminue. Au delà de l’augmentation du prix au kilo, ce sont ainsi les quantités de protéines consommées qui en pâtissent.  Il en est de même lorsque vous achetez des salades composées prêtes à consommer, rares sont celles qui apportent une quantité satisfaisante de protéines : 120 à 150g de volaille, de poisson ou de viande représentent une quantité optimale pour un déjeuner au cours d’un repas classique. Il n’est pas rare, pour ne pas dire fréquent, de constater des apports ne dépassant...

Lire la suite

Posté le 25 Juin, 2014 dans Conseils en santé et nutrition au quotidien | 1 commentaire

Le surimi : bon ou pas bon ?

Le surimi : bon ou pas bon ?

De quoi est véritablement composé ce bâtonnet étrange au gout de crabe, suscitant la curiosité quant à son origine et sa qualité nutritionnelle ?  Profitons de la campagne de communication « Venez Vérifiez », menée par Fleury Michon ces dernières semaines et dont l’objectif est de démontrer la qualité et la traçabilité mise en place autour du surimi, pour s’intéresser de plus près à sa composition. D’où vient le surimi ? La recette du surimi nous vient du Japon. Créé par les femmes de pécheurs au XVIIe siècle, le surimi portait alors le nom de kamaboko (« poisson haché » en Japonais) et était offert aux convives invités à table. Dans un but de conservation, la chair de poisson était lavée à l’eau douce à plusieurs reprises, puis salée et sucrée, donnant ainsi naissance à ce mystérieux produit.  Au cours des années 1970,  le produit s’oriente vers l’export, en particulier en Europe. Du fait de sa texture proche de celle du crabe, le produit est ainsi positionné, le paprika et les arômes de crabe étant rajoutés pour ce faire. Depuis, dans l’imaginaire Français (La France est le 2eme consommateur de surimi au monde) il s’agit de bâtonnets de chair de crabe pour certains, de déchets de poissons pour d’autres. Voyons donc ceci en détail !   De quoi est composé le surimi ? La campagne menée par Fleury Michon autour de l’origine du surimi a eu le...

Lire la suite

Posté le 10 Juin, 2014 dans Aliments-santé, Découvrez les astuces pour manger sainement | 7 commentaires

Vous faire plaisir en collation avec des amandes, des noix et du chocolat, vous avez le droit !

Vous faire plaisir en collation avec des amandes, des noix et du chocolat, vous avez le droit !

A l’heure du gouter, que manger pour se faire plaisir tout en prenant soin de sa santé ? Cette question taraude l’esprit de beaucoup d’entre-vous au moment où l’appel des biscuits et du chocolat se fait sentir.  Des amandes et des noix avec un peu de chocolat (noir) Oui, vous avez bien lu, des amandes et du chocolat (et non pas du chocolat aux amandes… bien que cette association pourrait tout à fait s’envisager). Les oléagineux (noix, noisettes, amandes), et encore plus le chocolat, sont souvent perçus comme des aliments peu compatibles avec une alimentation-santé. Bien au contraire. Le duo amandes-noix est  un excellent moyen de vous faire plaisir et de satisfaire vos besoins nutritionnels en deux micronutriments particulièrement déficitaires dans l’alimentation actuelle : les oméga 3 et le Magnésium. Rajoutez à ces pépites nutritionnelles un peu de chocolat noir, bio et à 70% de cacao minimum, et vous allez là une collation parfaite pour vous faire plaisir en toute conscience ! Le chocolat noir permet en effet d’optimiser la disponibilité du Tryptophane pour la synthèse de Sérotonine, le neuromédiateur de l’apaisement et du bien-être. Le chocolat noir, ou plus exactement le cacao qu’il contient, va par ailleurs compléter vos apports en Magnésium tout en apportant des polyphénols aux vertus antioxydantes ainsi que des alcaloïdes : de la théobromine aux propriétés sédatives, de la caféine et de la théophylline. Je vous conseille néanmoins de choisir un bon chocolat...

Lire la suite

Posté le 3 Juin, 2014 dans Aliments-santé, Conseils en santé et nutrition au quotidien, Découvrez les astuces pour manger sainement | 21 commentaires