La santé
par la nutrition

Categories Menu

L’athlète féminine : Cycle menstruel et Syndrome RED-S

L’athlète féminine : Cycle menstruel et Syndrome RED-S

La physiologie féminine n’a pas connu le même engouement scientifique que pour celle masculine. Les femmes ont été confrontées à l’exclusion tout au long de l’histoire en raison d’une marginalisation socioculturelle. Une réforme émerge peu à peu mais laisse encore à la traine les observations scientifiques à leur propos. Les femmes ne sont pas plus mises en avant dans lessciences du sport, si bien qu’à l’heure actuelle, bon nombre de conclusions sont faites à partir d’observations faites sur leurs homologues masculins. La compréhension de l’impact du cycle menstruel sur la haute performance n’est pas encore bien comprise et peut expliquer pourquoi il est toujours perçu comme un obstacle à l’entraînement et à la performance, tout en influençant le risque de blessure et le bien-être. Or, par une meilleure compréhension de celui-ci, la périodicité de ce cycle pourrait devenir une fort levier de progression et de performance pour les athlètes féminines. Le syndrome RED-S (Relative Ennery Deficiency in Sport, vu ci-après) peut toucher hommes et femmes, quel que soit le niveau de pratique. Ce syndrome, qui définit de manière plus large les répercussions métaboliques de la Triade de l’Athlète féminine touche une plus grande proportion de femmes. Plusieurs hypothèses peuvent expliquer cette prédisposition féminine : gabarit plus petit, moindre appétit, rapport au corps et impacts sur le comportement alimentaire, charge d’entrainement non adaptée… Le développement du sport féminin (accessibilité, structuration de l’accompagnement,...

Lire la suite

Posté le 26 Mai, 2021 dans Les conseils sur la nutrition, la micronutrition et le sport, Non classé, Santé, Sport | 0 commentaires