La santé
par la nutrition

Categories Menu

Les fruits et légumes du mois de Février

Les fruits et légumes du mois de Février

Voici les conseils du mois pour bien choisir vos fruits et légumes en fonction de la saison et profiter ainsi pleinement de leurs qualités nutritionnelles. Légumes locaux : Carotte, chou, chou-fleur, endive, mâche, oignon, poireau, cresson, betterave, brocoli, épinard, navet. Fruits locaux : Poire, pomme, kiwi. Fruits : Avocat, grenade, orange, clémentine / mandarine, pamplemousse. Le légume du mois de février : le chou Le chou appartient à la famille des crucifères au même titre que le chou de Bruxelles, le chou-fleur ou encore le brocoli. Bien que le chou soit parfois écarté des assiettes par les personnes sensibles au niveau intestinal compte tenu de l’effet des fibres qu’il contient, il n’en reste pas moins un véritable allier nutritionnel. Le chou est en effet riche en glucosinolates (indol-3-carbinol, isothiocyanate d’allyle, isothiocyante de phénéthyle, sulforaphane). De nombreuses études ont notamment mis en évidence l’effet chimio-protecteur des crucifères et leur association à une réduction du risque de cancers du poumon, de l’estomac, du côlon, du sein, de la vessie et de la prostate (1, 2). Une méta-analyse a constaté une diminution de 11 à  22% du risque de cancer de l’estomac chez les personnes ayant une forte consommation de crucifères (3). Ces propriétés sont notamment dues aux propriétés des glucosinolates et en particulier des des glucoraphanines, améliorant la capacité du foie à éliminer les substances toxiques (4). Je vous invite à ce sujet à découvrir mon...

Lire la suite

Posté le 3 Fév, 2017 dans Aliments-santé, Articles Santé | 1 commentaire

Les fruits et les légumes du mois de décembre

Les fruits et les légumes du mois de décembre

  Voici les conseils du mois pour bien choisir vos fruits et légumes en fonction de la saison et profiter ainsi pleinement de leurs qualités nutritionnelles. C’est la pleine saison : Légumes locaux : Carotte, céleri, chou, chou de Bruxelles, cresson, endive, mâche, oignon, poireau, fenouil, champignon shiitake Fruits  locaux : Kiwi, poire, pomme Fruits : Avocat, grenade, kaki, pamplemousse, mandarine/clémentine, orange Le légume du mois de décembre : Carotte Profitons de la saison des carottes ! Crue, cuite ou en jus, la carotte est le deuxième légume le plus consommé en France. Malheureusement, sa consommation ne rend pas aimable (il ne s’agit là que d’une rumeur populaire) ! Par contre, elle contient de nombreux antioxydants et vitamines : Riche en alpha-carotène et bêta-carotène intervenant dans la protection des maladies cardiovasculaires et des cancers. Une étude épidémiologique menée en 2010 a par exemple mis en évidence une association inverse entre la consommation de carottes et les risques de développer un cancer du sein (2). Les carottes sont également abondantes en Lutéine et zéaxanthine, des pigments constitutifs de la rétine intervenant dans la prévention de la dégénérescence maculaire (3). Astuce : afin de bénéficier au mieux de leurs propriétés, il est conseillé de cuire les carottes en présence d’huile, même si l’index glycémique s’avère alors plus important. Riche en provitamine A et vitamine A, ou acide rétinoïque, initiant l’activation des cellules du système immunitaire (1). L’acide rétinoïque soutient également les fonctions de détoxication du foie (4). Source de...

Lire la suite

Posté le 14 Déc, 2016 dans Aliments-santé, Recettes | 1 commentaire

Les fruits et légumes de Novembre

Les fruits et légumes de Novembre

Les petits nouveaux : Légumes : Endive, Mâche Fruits : Ananas, Grenade   C’est la pleine saison : Légumes : Carotte, céleri, citrouille/potiron, chou, cresson, endive, mâche, oignon, poireau Fruits : Noix, poire, pomme, ananas, avocat, grenade, mandarine/clémentine   Le légume du mois de Novembre : L’endive L’endive ou traditionnellement appelée chicon dans le nord de la France, est un légume aux nombreuses propriétés nutritionnelles : Acide chicorique (composé phénolique) : Propriétés anti-oxydantes. L’acide chicorique extrait de l’endive aurait la capacité de réduire les teneurs des marqueurs de l’inflammation, de la stéatose hépatique et du stress oxydatif chez des souris obèses (2). Inuline (fructanes) : participe à l’amélioration de la santé intestinale (prébiotique), la prévention de certains cancers et des maladies cardiovasculaires. Très récemment, des chercheurs ont voulu démontré les effets bénéfiques de l’inuline sur des patients atteint de diabète de type 2, en apportant dans leurs repas quotidiens 10 g d’endive. Au bout de deux mois les patients ayant reçus une dose quotidienne d’endive, ont vu leur taux de glucose sanguins ainsi que leur pression diastolique et systolique diminués. L’inuline contenue dans l’endive a permis d’augmenter la concentration en calcium sérique et d’améliorer certaines fonctions hépatiques patients (1). Lutéine et bêta carotène (caroténoïdes) : Prévention de certains cancers. La lutéine exerce également un rôle dans la fonction visuelle (prévention de la cataracte notamment). Dans une étude sur des résidents d’Hokkaido au Japon, il...

Lire la suite

Posté le 7 Nov, 2016 dans Aliments-santé | 0 commentaires

Laissez-vous séduire par les algues !

Laissez-vous séduire par les algues !

Vertes, rouges ou brunes, il y en a pour toutes les couleurs. Par ailleurs, les algues contiennent 10 à 20 fois plus de minéraux que les végétaux terrestres, des vitamines (dont la vitamine B12 si précieuse pour les végétaliens), des acides aminés essentiels, des fibres et de acides gras de type oméga 3. Même si leurs vertus nutritionnelles sont nombreuses, à en croire mes amis lorsque je leur propose d’en saupoudrer leurs salades, leur consommation n’est pas encore rentrée dans toutes les mœurs… Mais alors, quelles algues peut-on manger ? Une liste des variétés consommables est disponible sur le site du CEVA : on y retrouve notamment la Nori (servant à préparer les sushis), la Wakamé, la Dulse, les « Spaghettis de mer »… Au total 24 variétés sont autorisées à la consommation en France. Il est possible de consommer les algues (disponibles en magasins Bio) sous différentes formes : les algues fraîches se cuisent à l’eau comme des légumes classiques, tandis que les algues sèches peuvent être utilisées sous forme de paillettes dans la préparation de vos plats (salades, gratins, sauces ou yaourt par exemple). Les algues représentent une véritable mine d’or nutritionnelle et une alternative de choix pour les personnes consommant peu de protéines animales. A titre d’exemple, une portion moyenne de 15 à 30 grammes de Nori contient autant de protéines que la même portion d’emmental ou de soja, légèrement...

Lire la suite

Posté le 19 Avr, 2016 dans Aliments-santé | 3 commentaires

Un petit morceau de fromage (végétal) ?

Un petit morceau de fromage (végétal) ?

Le fromage, cet aliment si cher à bon nombre de Français, est traditionnellement élaboré à partir de lait de vache, de chèvre ou de brebis. Les personnes végétariennes, végétaliennes ne consommant pas de produits d’origine animale ou intolérantes aux protéines de lait animal ont évincé cet aliment de leur table. C’était sans compter sur un nouvel arrivant sur les étals innovants : le fromage végétal. Le fromage 100% végétal Le fromage végétal est un substitut du fromage dit classique, fabriqué à partir de produits naturels. De manière générale, ils ont pour base une pâte réalisée à partir de fruits oléagineux mixés (fermentés ou pas) ou une pâte à base de soja (lait de soja, laitage ou yaourt de soja, tofu, kéfir au soja, elben au soja, raieb au soja…). L’agar-agar peut également être utilisé en tant que texturant. Le tout est ensuite agrémenté de sel, poivre, piment, herbes aromatiques ou encore fruits secs au gré des envies et des goûts. D’un point de vue nutritionnel, le fromage végétal ne contient – en toute logique – ni graisses animales, ni cholestérol et très peu de sel. Contrairement aux idées reçues, il représente une source intéressante de calcium et d’oméga 3 grâce à la présence d’oléagineux. Qui dit absence de source animale, dit absence d’antibiotiques et d’hormones de croissance. Autre argument en leur faveur : leur impact écologique moins important. Les fromages végétaux sont...

Lire la suite

Posté le 8 Avr, 2016 dans Aliments-santé | 10 commentaires

Le brocoli

Le brocoli

Ce grand parent du chou-fleur, faisant donc partie de la famille des crucifères, est une véritable mine d’or nutritionnelle. Il est notamment très bénéfique pour votre foie. Il contient en effet des glucosinolates à l’origine d’une molécule spécifique, le sulforaphane, possédant la propriété de stimuler la fabrication des enzymes de détoxication du foie. Toutefois, afin de bénéficier de ses propriétés de manière optimale, il est important de limiter sa cuisson (à la vapeur par exemple) en le consommant croquant et frais sous forme de jeunes pousses. En effet, la congélation inactive l’enzyme transformant le glucosinolate en sulforaphane. Par ailleurs, si vous êtes adepte des saveurs exotiques, pourquoi ne pas le consommer avec du wasabi contenant naturellement cette enzyme. Associée à une cuillère à soupe d’huile crue de lin ou de cameline, votre portion de brocolis vous apportera des oméga 3 de qualité et optimisera l’assimilation des principes actifs liposolubles. Le brocoli, une formidable source de Calcium : une portion de brocolis de 200 g contient plus de 110 mg de Calcium. A titre de comparaison, un yaourt en apporte lui 175 mg. Néanmoins, selon une étude réalisée par Harvard School of Public Health, le Calcium du brocoli serait deux fois mieux assimilé que celui issu des produits laitiers: 61% contre 32%. A condition de bien mastiquer, et ainsi de mieux tolérer ce trésor nutritionnel. Rapporté à la biodisponibilité, une portion de...

Lire la suite

Posté le 1 Avr, 2016 dans Aliments-santé | 1 commentaire